Se connecter
S'inscrire





Vegas Show - WSOP 2017 - Main Event - 6
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index des Forums -> Vegas Show - WSOP 2017
Surveiller les réponses de ce sujet Précédente  1, 2
Aller à la page :
Auteur Message
nieuwgava
Hall of Fame
Hall of Fame


Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 7498

MessagePosté le: 17/07/2017 04:13   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Joseph Carlino en direct de la table finale du little one drop avec Jérémy Guerrero...
https://www.facebook.com/joseph.carlino.790

_________________






Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Voir son Blog Envoyer un message privé
veunstyle72
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 20 Mai 2016
Messages: 4

MessagePosté le: 17/07/2017 06:15   Sujet du message: Pollak met des claques Répondre en citant Signaler un Abus

Pollak met des claques

Blindes 80 000/160 000, ante 20 000
Il reste 36 joueurs

ben pollak
Il est pour le moment le Français qui est le plus en mesure d'offrir un peu de rêve à toute une nation poker : Benjamin Pollak est revenu de ce dinner break avec les crocs, et ça marche, le voici maintenant à 17 millions de jetons !

Pour se faire, Ben a du se battre et prier pour que la variance soit de son côté. Derrière un open à 400 000 de Franck Crivello (il venait de relancer à 365 000 et a légèrement fait monter les enchères), il trouve deux payeurs, Ben Pollak au bouton et Florian Lohnert en grosse blinde. Puis sur un flop Q86, Benjamin est le seul à payer la mise de continuation de Crivello à 1,1 million. La turn 2 apparait sur la table et Crivello annonce alors instantanément tapis. Benjamin réfléchit quelques instants, non sans avoir demandé un compte au croupier juste avant. "Ce sera 3,535 millions" lui répond le croupier.

Benjamin Pollak s'empare alors d'une pile de jetons de 500 000 et paye avec 8 et 9 pour une paire et un tirage couleur. Il fait face à KQ pour top paire... mais la rivière 2 offrait rapidement la gagne au Français. La bonne nouvelle dans tout ça ? C'est qu'il possède maintenant 17 millions de jetons !

Messina est partout

Fidèle aux habitudes qu'il a pris depuis maitenant plusieurs jours au Rio, Valentin Messina continue de s'activer à sa table. C'est bien simple, sur l'heure écoulée, le dernier de nos qualifiés online a été impliqué dans une majorité de coups, pour un résultat largement positif. Après avoir perdu cinq blindes en faisant doubler un joueur short stack - une sombre histoire de KJ à tapis préflop qui bat AQ grâce à l'irruption d'un Valet river - il s'adjuge un petit pot avec une paire de Valets contre As-10 en ouvrant préflop puis misant turn sur un board Q1053K, avant de placer un 3-bet gagnant contre Alexandre Reard.

Quelques minutes plus tard, voilà Valvegas impliqué dans une bataille de blindes. Ressemblant tout d'abord plus à une bagarre de cour de récré, avec un limp en SB suivi d'une mise à 175 sur un flop K5J, l'affrontement set transforme en guerre totale sur la Q au turn. Check de Valentin, mise chère de 550 000 de son adversaire, et relance du Français à 1,525 million. C'est payé. Un 6 débarque river, donnant droit à un nouveau bombardement tricolore à 1,6 million, dont s'acquitte son voisin de table, qui ne peut cependant montrer mieux que le JJ du Français. Ce dernier grimpe du même coup à 12 millions. Mais avec une telle activité à table, tout peut encore aller très vite dans un sens comme dans l'autre.

Alex repart

Quelque peu moribond à la reprise, Alexandre Reard vient de s'offrir un petit bol d'air frais au milieu de cette Brasilia Room sur-climatisée. Sur un board 9K5104, le Parisien check le flop en position, paie la mise à 450 000 de son adversaire au turn, avant de placer lui-même 775 000 au milieu sur la rivière. Avec seulement une dizaine de blindes en sa position derrière lui, le Français ne peut pas vraiment se permettre de perdre ce coup. Il ne tremble cependant à aucun moment, le joueur en face de lui s'acquittant de la somme, et chutant contre un KQ qui était bel et bien en value. Avec environ 5 millions de jetons, Alex n'est pas encore tiré d'affaire, mais s'offre une placer sur l'une des quatre dernières tables de ce Main Event.

Superman a trouvé sa kryptonite

superman"Il s'est bien envolé Superman, crois moi, il s'est enflammé comme jamais !" Benjamin Pollak est encore hilare après le coup que Jonathan Dwek, alias Superman, a disputé face à Christian Pham. Ce dernier a fini en quinte flush sur la rivière et c'est à ce moment précis que Dwerk a annoncé tapis, avec une simple quinte. Probablement l'un des pires timing possible, sur le tournoi le plus important de l'année, et pour constituer un pot de 25 million de jetons ! On remercie donc Clark Kent pour son investissement, ses jetons, son costume et on va gentiment lui donner rendez-vous l'année prochaine. Il s'incline 38e pour 176 399$. 

Anecdotes, statistiques et citations à la con

Ils remportent 176 399$

40e Frank Crivello (USA)
42e Brandon Meyers (USA)
43e Dario Sammartino (Italie)
45e Max Silver (UK)

Ils remportent 145 733$

50e Cosmin Joldis (Roumanie)
52e Artan Dedusha (UK)

Tableau de bord
36 joueurs restants (sur 7 221 au départ)
Blindes 80 000/160 000 ante 20 000
Tapis moyen 10 millions
Prix assuré 176 399$

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 762

MessagePosté le: 17/07/2017 08:15   Sujet du message: Un chipleader nommé Valentin Répondre en citant Signaler un Abus

Un chipleader nommé Valentin

Blindes 100 000/200 000, ante 30 000
Valentin Messina reçoit une énorme livraison et passe en tête à 30 joueurs restants

Valentin Messina

Énorme coup de tonnerre sur l'une des quatre dernières tables de ce Main Event. Valentin Messina vient de recevoir ce qu'il convient d'appeler par son nom à ce stade avancé du tournoi : une énorme livraison. Au cut-off, Valvegas ouvre dans un premier temps à 525 000, et se fait 3-bet à 1,625 million par Joshua Marvin depuis la petite blinde. Notre qualifié online se saisit alors de quatre gros jetons de 500 000 et fait monter les enchères à 3,625 millions. Réponse de l'ami Joshua ? "All-in" pour un peu plus de dix millions, et snap call du Français qui retourne AK. Surprise, il est devant le AJ de l'Américain, qui s'est un tantinet chauffé pour envoyer plus de 50 blindes avec cette main qui ne ressemble pas tout à fait à une premium.

Un board 31010102 sans accident plus tard, Joshua Marvin peut dire au revoir à ce Main Event, tandis que Valentin Messina s'installe confortablement dans le fauteuil de chipleader, avec un tapis désormais situé aux alentours des 27 millions.

Valentin Messina #2
Merci pour la livraison monsieur !

Luttes fratricides

La question a été posée sur le banc de presse quelques minutes avant les faits ci-dessous. Avec trois Français sur neuf joueurs à la même table, les probabilités qu'au moins un de nos compatriotes soit impliqué dans chacun des coups disputés allaient forcément être élevées. Mieux encore - ou pis si l'on préfère que nos Frenchies évitent de jouer des coups les uns contre les autres - les dernières minutes nous ont offert trois mains impliquant deux d'entre eux.

La première intervient juste avant la livraison ci-dessus. Face à Alexandre Reard, sur un board 889310, Valvegas paie le c-bet à 400 000 du Parisien, check le turn et envoie 850 000 sur la rivière. Notre qualifié réussit à se faire payer avec la meilleure main, J8, faisant chuter Alex à une douzaine de blindes.

Messina - Pollak

Quelques instants plus tard, les deux remettent ça. Valentin ouvre au hi-jack, payé par le bouton et voit le mari d'Aurélie lui revenir dessus avec As-10. Seul Val' décide de payer avec, une nouvelle fois, As-Roi. Dans sa grande mansuétude, le croupier apporte un board 5577Q pour un partage en bonne et due forme.

Messina - Pollak #2
Et tout le monde est content !

Mais attention, restez bien accrochés car les coups s'enchaînent. Moins de trente minutes plus tard, Alexandre Reard se retrouve de nouveau à tapis préflop, cette fois contre Benjamin Pollak. Le Parisien joue sa survie avec A6 et fait face au As-Roi du Londonien. Semble-t-il béni par les dieux du poker aujourd'hui, Alex trouve deux 6 au flop, pour revenir quasiment au niveau de Ben, avec 8 millions contre 8,3 chez le membre du Team Pro Betclic. Pour ce dernier, le temps des 30/70 remportés et des tapis de 17 millions de jetons est bel et bien révolu, lui qui avait fait doubler juste avant Jonas Mackoff avec une paire de 9 contre deux Dames.

Bilan des courses : pendant qu'Antoine Saout continue de grind tranquillement en table télévisée (8,38 millions au dernier recensement), nos trois autres Français se mettent des bâtons dans les roues, faisant considérablement bouger les masses.

Pendant ce temps, une frénésie d'éliminations s'est emparée de la Brasilia Room, puisque qu'il ne reste plus que 28 joueurs au compteur, avec une trentaine de minutes encore à jouer sur le niveau en cours. Nous arrêterons-nous lorsqu'ils ne seront plus que 27 - soit trois tables - ou le jeu se poursuivra-t-il jusqu'au bout des cinq niveaux et demi initialement prévus par l'organisation ? Réponse dans une poignée de minutes.

Tableau de bord
28 joueurs restants (sur 7 221 au départ)
Blindes 100 000/200 000, ante 30 000
Tapis moyen : 12,8 millions
Prix assuré 214 913$


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 33869

MessagePosté le: 17/07/2017 12:05   Sujet du message: Quatuor français de luxe en demi-finales du Big One Répondre en citant Signaler un Abus

Quatuor français de luxe en demi-finales du Big One

Le Day 6 est terminé
Il reste 27 joueurs dans le plus beau tournoi du monde, dont quatre des meilleurs joueurs de tournois français


On connaît les demi-finalistes du Main Event des World Series of Poker, édition 2017. Le sixième tour de l'épreuve s'est achevé peu après minuit, avec l'élimination en 28e place de l'américain Joshua Horton, dont la couleur au Valet s'est heurtée de plein fouet à la couleur max de Jack Sinclair.

4 français au Day 4
Les trois dernières tables du Main Event sont prêtes : lundi à midi (21 heures en France), quatre joueurs français (et pas n'importe lequels !) vont y prendre place parmi les 27 derniers joueurs. Le record des éditions 2009 et 2013 est donc battu d'une unité, et vous vous rappelez probablement que ces années-là, le poker tricolore était déjà présent autour de l'ultime table.

Trois de nos quatre joueurs ont passé les quatre dernières heures de la partie assis à la même table. Ils n'étaient guère heureux de se retrouver assis face à face ("forcément, quand on a échangé des pourcentages !" dira l'un d'entre eux), mais ne se sont fait absolument aucun cadeau, comme nous l'avons relaté dans ces colonnes. 3-bets, 4-bets, relances all-in, double ups de l'un sur l'autre : on a tout vu. Mais miracle : la casse a été évitée (avec pas mal de réussite pour l'un d'entre eux), le clan tricolore de fin de Day 6 est intact pour le Day 7. Autrement dit la dernière journée avant la table finale !




On pourra trouver pire que le Génie comme juge du niveau des quatre prétendants français au titre de Champion du Monde. En vieux routard du circuit, Davidi Kitai connaît très bien ces quatre joueurs qui cumulent 36 années de présence sur le circuit, 10,63 millions de dollars de gains en live et qu'il affronte régulièrement un peu partout en Europe et à Las Vegas. Comment s'est passé leur Day 6 ? Comment se sentent-ils à l'aube des demi-finales ? Quelles sont leurs chances ?

Valentin Messina : 28,59 millions (120BB)

Valentin Messina"80% de VPIP !", rigolait Benjamin Pollak en fin de journée, en décrivant pour Antoine Saout l'activité de Valentin Messina durant les dernières heures de jeu, qui l'ont vu se propulser en seconde place au classement des demi-finales. "Forcément, quand je me suis retrouvé avec un gros tapis, j'ai commencé à jouer un peu plus", explique Valentin, que l'on a vu relancer, sur-relancer voire sur-sur-relancer avec frénésie avant que ne sonne le gong. Ses bonnes mains ont été rentabilisées (comme ce brelan de Valets gagnant sur un board avec une couleur possible). Ses mains battues ont su être jetées (comme cette paire de Rois battue par une quinte tombée sur la rivière). Et certains de ses adversaires se sont montrés coopératifs (comme cette livraison de 50BB d'un certain Joshua Marvin avec un As-Valet largement derrière le As-Roi de Valentin.)

Antoine Saout : 9,45 millions (41BB)

SaoutUne journée de plus au bureau et presque en pantoufles pour Antoine Saout : le résident quasi-officiel du Main Event (trois places dans le Top 27 depuis 2009 !) conclut ce Day 6 avec pratiquement 10 millions de jetons, ce qui le classe quinzième parmi les 27 derniers joueurs à la reprise. L’expérience des années commence à faire son effet. La journée d'Antoine fut difficile, mais c'est justement dans la difficulté que les vrais caractères se dévoilent. Dos au mur après plusieurs gros coups perdus aujourd'hui, le breton a sorti la tête de l'eau et réussi à placer quelques bons moves pour remonter. « En fait, je termine à mon plus haut point de la journée avec ces dix millions de jetons. Je t’avoue que je n’ai pas joué mon meilleur jeu aujourd’hui. Il y a des spots que j’ai ratés, j’ai manqué de la value, il y a des mises à faire sur la rivière que je n’ai pas faites, mais dans l’ensemble j’ai quand même essayé de me battre à cette table et je pense que j’ai plutôt réussi. » Ravi de se retrouver avec trois compatriotes (et potes, au passage), Antoine sait qu’il ne leur fera aucun cadeau lorsqu’ils se croiseront à table : « Je les aime bien, mais c’est le jeu. Je ne vais pas lever le pied parce que je les aime bien. » C’est qu’il y a tout de même 8 millions de dollars à la gagne et un titre de Champion du Monde à aller chercher ! Et justement, le tirage de table pour le Day 7 offrira une nouvelle table remplie de Français, puisque Antoine Saout, Valentin Messina et Alexandre Reard seront tous ensemble pour débuter la journée. Avec eux, on ajoutera deux gros tapis, ceux du Portuguais Pedro Oliveira (22,54 millions) et de l’Américain Scott Blumstein (18,12 millions).  

Benjamin Pollak : 8,87 millions (36BB)

Pollak« Le déjà vu, putain ! » Benjamin Pollak n’en revient pas. Pour la seconde fois en quatre ans, on le retrouvera en demi-finales du Main Event. « Mais en 2013, j’avais sauté au bout de trois mains ! » Avec 36BB ce coup-ci, la marge de manoeuvre du cash-gameur parisien est relativement confortable (tout du moins durant les premières heures du Day 7, mais  Pollak aurait pu terminer beaucoup plus haut, ayant brièvement flirté avec le statut de chip-leader grâce à un énorme tirage rentré contre Franck Crivello à la mi-journée, avant de perdre beaucoup de jetons sur un coup malchanceux où Alexandre Réard est passé tout près de la correctionelle. Et puis il y a eu quelques erreurs, admises par l'intéressé (comme par exemple ce shove avec une paire de 9 qui a permis à un short muni des Dames de doubler son stack) De nos quatre demi-finalistes, il est donc celui qui a eu la journée la plus chaotique aujourd'hui, au lendemain d’une journée proprement miraculeuse qui l’avait vu commencer avec douze blindes avant de multiplier son tapis par trente au cours des onze heures qui avaient suivi.

Alexandre Réard : 8,58 millions (35BB)

Alexandre Reard"C'était une journée très compliquée. On va dire qu'elle était bonne quand même parce que je suis qualifié pour le Day 7. Mais heureusement que j'ai eu de la réussite à tapis préflop." On ne pouvait pas mieux décrire la situation d'Alexandre Reard. Plusieurs fois aujourd'hui, le francilien s'est retrouvé en grande difficulté. Tombé autour de la quinzaine de blindes après début de Day 5 qui ne s'est pas exactement passé comme prévu, Alex a commencé par renvoyer Max Silver à ses chères études avant de souffler le chaud et le froid. Oscillant entre la zone orange (15-20BB) et un tapis plus confortable d'une quarantaine de blindes, il a eu besoin de plusieurs coups de pouce du destin pour poursuivre son aventure sur ce tournoi. Une première fois en partageant avec As-10 contre le As-Roi de Valentin Messina pour ses treize dernières blindes. Une seconde fois en doublant avec As-6 sur le As-Roi de Benjamin Pollak. Quelques 3-bets savamment calculés lors de la dernière heure lui ont finalement permis d'empaqueter 35 blindes, un tapis ouvrant encore tous les scénarios possible. "C'était un peu pénible de se retrouver à trois Français à table pour terminer. Après, on le sait, on est quatre sur le peu de joueurs qui restent, on est forcé de se jouer." Et cela va continuer lors du Day 7, où Alexandre va démarrer aux côtés de Valentin et Antoine. Nous ne sommes donc pas au bout de nos émotions.

Sébastien Comel : 79e pour 85 482$

Sébastien ComelElimination rapide aujourd'hui pour le discret mais efficace Sébastien Comel. Après avoir payé trois barrels avec un As-Dame perdant malgré l'As au flop (en face : As-Roi pour deux paires), Comel ne disposait plus du tapis suffisant pour exercer les moves qui nous avaient régalé les jours précédents. Il se retrouvera à tapis préflop durant le premier niveau du Day 6 sur une confrontation favorable : KQ contre QJ. Son adversaire trouvera la quinte, mettant Comel en congés plus tôt qu'il ne l'aurait voulu. Il profitera de ses vacances anticipées pour partir en road trip sur la Côte Ouest des Etats-Unis en compagnie d'autres joueurs présents à Vegas, dont le belge Kenny Hallaert qui, un an après sa sixième place sur le Main Event, a bien failli rééditer l'exploit mais se sera contenté au final de la 64e place.

Nicolas Cardyn : 74e pour 85 482$

Nicolas CardynDes six français qualifiés pour le Day 6 du Main Event 2017, Nicolas Cardyn était celui qui avait le moins de jetons au départ. Après avoir patienté une heure et demie, le dernier des vainqueurs KING5 encore en lice enverra ses 20BB depuis la petite blinde après une relance du boutot. La BB le paiera avec un As-Dame dominant face à son Dame-Valet.

Restez branchés pour un bref retour en images sur le Day 6, et la présentation des 27 demi-finalistes.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 762

MessagePosté le: 17/07/2017 12:45   Sujet du message: Retour en images sur un Day 6 survolté Répondre en citant Signaler un Abus

Retour en images sur un Day 6 survolté

Alexandre Reard - Valentin Messina
Alexandre Reard est passé plus d'une fois tout proche de l'élimination aujourd'hui. Comme sur ce coup où il envoie ses treize dernières blindes avec As-10 et se fait payer par le As-Roi de Valentin Messina. Tout est bien qui finit bien entre nos deux Frenchies, le board leur offrant un split qui satisfait tout le monde. Ça mérite bien un High Five !

Messina Livraison
Incontestablement LE fait marquant de la journée côté français. Avec As-Roi en main, Valentin Messina reçoit une énorme livraison de Joshua Marvin, qui décide de 4-bet shove sa grosse cinquantaine de blindes avec... As-Valet dépareillés. De quoi offrir à Valvegas le fauteuil de chipleader temporaire mais surtout un stack colossal pour attaquer le Day 7. Et lui assurer son siège en table finale ? Nous n'irons pas jusque là, mais si c'était le cas, nul doute que Valentin se souviendra de ce magnifique cadeau.

Dario Sammartino
Joueur le plus dangereux du field au départ de ce Day 6 selon Antoine Saout, Dario Sammartino n'a finalement pu faire mieux qu'une 43e place, son tout petit tapis disparaissant peu après la pause dîner sur un ultime bad beat : deux Dames craquées par une paire de 3. Après avoir débuté son été par une troisième place sur le Highroller for One Drop, l'Italien boucle ainsi un été à huit ITM et plus de 2,1 millions de dollars. Plus qu'une valeur sûre : un nouveau pilier du poker mondial.

kara scott
Kara Scott aura parfaitement animé cette journée aux commentaires du streaming, en compagnie de Maria Ho et Phil Hellmuth. Un "poker brat" en pleine forme qui est même venu s'incrustrer sur le Periscope de Winamax, vous le retrouverez à partir de 11'30.

de meulder
Le Belge Matthias De Meulder aurait bien imiter son compatriote Kenny Hallaert et lui aussi disputer la finale du Main Event. Malheureusement pour lui, son aventure s'est arrêtée en 78e position, deux ans après avoir déjà terminé 164e.

Jimmy
Des perfs françaises peuvent en cacher une autre : Jimmy Guerrero a conclu de fort belle manière un long été à Vegas marqué par pas mal de min-cash avec une 4e place sur le Little One For One Drop à 1,111$ parmi plus de 4000 joueurs, empochant le deuxième plus gros gain de sa carrière en live sous l'oeil de sa soeur et de sa compagne Thi. 178,000 dollars dans la poche du charismatique cash-gameur parisien !

Rail Fr
Le rail français fut bien fourni tout au long de la journée. On en compte même quelques uns qui ont d'ores et déjà parié sur l'accession en finale d'un ou plusieurs de leurs potes en loupant exprès leur avion du retour qui était programmé aujourd'hui.

Rail FR
Certains ont multi-tablé les rails, alternant entre les podiums télévisés pour ne pas manquer les sur-relances de leurs poulaisn. N'est-ce pas Anthony Picault et Nicolas Le Floch ?

Rail FR
Intensité maximale chez Madame Aurélie Réard lors des coups à tapis de son mari.

Kenny Hallaert
L'incroyable "back to back run" de Kenny Hallaert s'est arrêté en 64e place, un an après sa sixième position lors de l'édition 2016.

Fabien Richard - Veunstyle
Quand Veunstyle rencontre son frère de tricot, Fabien Richard, ça donne une photo de bro de légende. On a la même passion, et aujourd'hui, on a le même maillot.

Comel
La longue marche dans le couloir post-élimination, 58 joueurs l'ont vécue aujourd'hui. Ici, Sébastien Comel.

superman
Superman, alias Jonathan Dwek, fut l'un des grands animateurs de la journée. Et si Christian Pham termine chipleader aujourd'hui, le Canadien y est un peu pour beaucoup, lui qui s'est quelque peu envoyé en l'air contre l'Américain, avec une simple quinte trouvée sur la rivière, quand Pham rentrait une quinte flush !

Scott Stewarts
Valentin Messina et Scott Stewarts se sont engagés dans plusieurs batailles assorties de "bastons de regards" fascinantes. Avantage Valentin, d'après ce qu'on a pu voir.

reard
Sixième soirée consécutive que les survivants emballent leurs jetons au moment du gong. Ils sont de moins en moins nombreux à le faire chaque soir. Lundi soir, ils ne seront que neuf...


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 762

MessagePosté le: 17/07/2017 12:55   Sujet du message: Qui sont les 27 prétendants au titre ? Répondre en citant Signaler un Abus

Qui sont les 27 prétendants au titre ?

Table 1

1/ John Hesp (UK) 20 880 000 (87BB)
2/ Robin Hegele (Allemagne) 11 150 000 (46BB)
3/ Scott Stewart (USA) 6 230 000 (26BB)
4/ Damian Salas (Argentine) 7 800 000 (33BB)
5/ Michael Ruane (USA) 9 340 000 (39BB)
6/ Jack Sinclair (UK)  27 535 000 (115BB)
7/ Bryan Piccioli (USA) 14 500 000 (60BB)
8/ Jonas Mackoff (Canada) 12 050 000 (50BB)
9/ Randy Pisane (USA) 18 370 000 (77BB)

La star incontestée de cette table se trouve au siège 5. Quatrième de ce même Main Event l'an passé pour 2,567 millions de dollars, Michael Ruane a l'occasion de devenir le premier joueur à réaliser un back to back en finale du Big One depuis Mark Newhouse (2013/2014). Performance d'autant plus remarquable que cet amateur américain ne compte aucun résultat live depuis novembre dernier. C'est donc peu dire que ce tournoi lui réussit.

Il sera accompagné au siège 1 par celui dont nous avons fait l'un de nos chouchous, John Hesp.Homme à la chemise patchwork so british depuis le tout premier jour, il est aussi et maintenant pour nom celui qui possède une authentique Delorean - nom de Zeus ! - et qui dispose du palmarès le plus savoureux de tous les demi-finalistes, une collection de huit lignes toutes acquises sur le même tournoi, le Sunday Rebuy à 10£ du casino de Hull City. Autant dire que son accession en table finale serait un formidable exploit. 

Damian Salas

Cinquième en jetons pour attaquer son Day 6, Damian Salas a vu son tapis fondre aujourd'hui avec une régularité et une constance qui forcent le respect. Au point où on est à se demander si l'Argentin a pris part au moindre coup aujourd'hui. Touchez-en donc un mot à Benjo, qui se l'était vu offert dans une draft en commun avec plusieurs du staff média (plus de 1800$ de cagnotte !) et vous serez probablement reçus par une volée de bois vert. (NB Benjo : putain de serrure ! Il reste encore 12 joueurs en vie dans cette draft sur 186 au départ, je ne vais jamais m'en sortir) Short stack avec 7,8 millions après avoir marché sur l'eau pendant deux jours, celui qui a été validé comme sosie de merde officiel de Laurent Polito va devoir se remettre vite au boulot pour ne pas qu'on l'oublie aussi vite qu'on a appris à le connaître.

Nous n'oublions pas non plus Robin Hegele, chipleader au départ du Day 6 ainsi que l'énigme de ces demi-finales, celui qui ne compte aucune ligne Hendon Mob à son actif, l'Américain Randy Pisane.

Table 2

1/ Richard Dubini (Argentine) 14 975 000 (62BB)
2/ Antoine Saout (France) 9 945 000 (41BB)
3/ Valentin Messina (France) 28 590 000 (119BB)
4/ Pedro Oliveira (Portugal) 22,540,000 (94BB)
5/ Florian Lohnert (Allemagne) 5 360 000 (22BB)
6/ Alexandre Reard (France) 8 580 000 (36BB)
7/ David Guay (Canada) 7 400 000 (31BB)
8/ Richard Gryko (UK) 13 760 000 (57BB)
9/ Scott Blumstein (USA) 18 125 000 (76BB)

Pour accompagner notre trio de français, on retrouve le portugais Pedro Oliveira, aussi jovial que dangereux à table avec une finale sur un 5000$ lors des WSOP 2016. L'argentin Richard Dubini cumule 61 lignes Hendon Mob et un million de dollars de gains, comprenant une victoire sur un side-event à Barcelone. Florian Lohnert a un petit tapis et aucun résultat véritablement significatif en ligne (peut-être un grinder online ?) Autre allemand présent sur ces demi-finalistes, Richard Gryko représente aussi les détenteurs de bracelet, ayant ship une épreuve de PLO en 2015 : il totalise un million de dollars de gains. Le canadien David Guay a manqué de peu le bracelet sur le tournoi par équipes à mille balles joué en début de WSOP. Enfin, le chip-leader de la table Scott Blumstein totalise 312,000 dollars de gains, en grande partie acquis grâce à une victoire sur un énorme 550$ au casino Borgata d'Atlantic City.

Table 3

1/ Michael Sklenicka (Rep. Tchèque) 2 230 000 (9BB)
2/ Jake Bazeley (USA) 3 915 000 (16BB)
3/ Christian Pham (USA) 31 440 000 (131BB)
4/ Michael Krasienko (USA) 11 430 000 (48BB)
5/ Benjamin Pollak (France) 8 870 000 (37BB)
6/ Daniel Ott (USA) 7 815 000 (33BB)
7/ Marcel Luske (Pays-Bas) 2 990 000 (12BB)
8/ Karen Sarkisyan (Russie) 8 105 000 (34BB)
9/ Ben Lamb (USA) 25 685 000 (107BB)

Christian Pham
Attendez vous à allumer PokerGo demain et à découvrir ces neufs gambleurs aux profils bien différents en table télévisée. Pourquoi ? Parce qu’on y retrouve entre autres le chipleader de ce tournoi, le fantasque Christian Pham. Qui ça ? Le joueur qui s’était inscrit par erreur sur un tournoi de Deuce-to-Seven en 2015 avant de finalement gagner le bracelet, comme par magie ! Comme quoi, tout arrive au poker, y compris le proverbial run d'une vie sur le plus beau tournoi du monde.

Pham sera installé au siège 3 avec 131 blindes devant lui. A sa droite, deux joueurs shortstacks, le Tchèque Michael Sklenicka, qui ne possède que 35 000$ de gains en tournoi live et seulement 9 petites blindes à la reprise, ainsi que Jake Bazley, un Américain qui possède 100 fois plus de gains que Sklenica, soit 3,4 millions de dollars, et qui s’était incliné 66e sur ce tournoi en 2011. A la gauche de Pham, c’est assez disparate : outre Michael Krasienko et sa cinquantaine de blindes, le chipleader croisera surtout la route du dernier Français de ce tournoi, Benjamin Pollak et sa grosse trentaine de blindes. Le November Nine 2011 Ben Lamb partagera également la table du chipleader avec un énorme stack, alors que l’Américain Daniel Ott (3 656$ de gains) et le Russe Karen Sarkisyan (runner du Partouche Poker Tour 2011) completeront le casting de cette table qui sera donc sous les projecteurs dès midi. 

Marcel Luske
Imaginons quelqu'un ayant kiffé le poker en 2003 ou 2004, avant de ne plus jamais s'y intéresser. Marcel Luske serait le seul joueur que notre ami reconnaîtrait parmi les demi-finalistes : le "Hollandais Volant" a marqué le boom du poker du début des années 2000. Cela fait quelques années que Luske ne fait plus de vagues (et ne chante plus après avoir doublé, dommage pour le spectacle), et en le voyant évoluer aujourd'hui, on comprend pourquoi : il continue de jouer comme en 2003, notamment en payant beaucoup trop de relances en position quelque soit la hauteur de son stack.

Tableau de bord
27 joueurs restants sur 7 221 au départ
Blindes 120 000/240 000, ante 40 000
Tapis moyen : 13,7 millions
Prix assuré : 263 532$
Prix maximal : 8,5 millions de dollars
Prix du maki saumon a la défunte Poker Kitchen : 24 dollars


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bella_Gio
Habitué
Habitué


Inscrit le: 26 Aoû 2010
Messages: 333

MessagePosté le: 17/07/2017 13:05   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Go go go !
_________________
Et pourquoi ce 4bet? Veux-tu qu'on en parle ? installe toi sur le divan bien confortablement.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Voir son Blog Envoyer un message privé
Mifnord
Hall of Fame
Hall of Fame


Inscrit le: 19 Aoû 2010
Messages: 6532

MessagePosté le: 17/07/2017 19:15   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Génial les gars, ils sont toujours là !!! Very Happy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tom_Larson
Habitué
Habitué


Inscrit le: 16 Fév 2013
Messages: 732

MessagePosté le: 17/07/2017 19:59   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Magnifique coverage BenjoDiMeo.
On vibre comme si on y était, et on attend chaque nouveau post avec fébrilité!
GG à toute l'équipe de couvreurs!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
choks282
Prend ses marques
Prend ses marques


Inscrit le: 31 Oct 2012
Messages: 56

MessagePosté le: 17/07/2017 20:03   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Un gros soutien à Valentin, Antoine, Alexandre et Benjamin.
On est tous derrière vous.

Let's Go Win !!!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fantasy17
Hall of Fame
Hall of Fame


Inscrit le: 05 Aoû 2007
Messages: 6897

MessagePosté le: 17/07/2017 21:57   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

floflo...76 a écrit:
https://m.youtube.com/v/QWdwAAksAKI


Quelqu'un aurait un lien youtube pour cette nuit dans le meme genre ?
Ty Smile
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Mifnord
Hall of Fame
Hall of Fame


Inscrit le: 19 Aoû 2010
Messages: 6532

MessagePosté le: 17/07/2017 22:01   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Fantasy17 a écrit:
floflo...76 a écrit:
https://m.youtube.com/v/QWdwAAksAKI


Quelqu'un aurait un lien youtube pour cette nuit dans le meme genre ?
Ty Smile
J'ai ça Arrow http://cdn.livetvcdn.net/webplayer.php?t=ifr&c=735615&lang=fr&eid=547169&lid=735615&ci=477&si=35 [ça vient du CP Mr. Green ]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fantasy17
Hall of Fame
Hall of Fame


Inscrit le: 05 Aoû 2007
Messages: 6897

MessagePosté le: 17/07/2017 22:07   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

je viens d'essayer mais sans succès j'ai un ecran noir Sad
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Mifnord
Hall of Fame
Hall of Fame


Inscrit le: 19 Aoû 2010
Messages: 6532

MessagePosté le: 17/07/2017 22:18   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Fantasy17 a écrit:
je viens d'essayer mais sans succès j'ai un ecran noir Sad
Ça fonctionne nickel chez moi.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
captain31
Habitué
Habitué


Inscrit le: 22 Fév 2015
Messages: 983

MessagePosté le: 17/07/2017 22:56   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Mifnord a écrit:
Fantasy17 a écrit:
je viens d'essayer mais sans succès j'ai un ecran noir Sad
Ça fonctionne nickel chez moi.


pareil merci Mr. Green

_________________
Ce n'est pas la quantité de mains que vous jouez qui importe, c'est la qualité.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Voir son Blog Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Surveiller les réponses de ce sujet Précédente  1, 2
Aller à la page :
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index des Forums -> Vegas Show - WSOP 2017

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
visit counter