Se connecter
S'inscrire





Rétro 2016 : un an de poker avec Winamax
Répondre au sujet    Index des Forums -> Les News du Poker
Surveiller les réponses de ce sujet
Auteur Message
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 33713

MessagePosté le: 02/01/2017 15:43   Sujet du message: Rétro 2016 : un an de poker avec Winamax Répondre en citant Signaler un Abus

Rétro 2016 : un an de poker avec Winamax

Avant de passer à 2017, jetons un dernier coup d’œil dans le rétro sur une très grosse année poker.

Des series de tournois massives, des grosses fiestas en live, des petites et grandes révolutions technologiques, de très beaux vainqueurs venus de tous horizons, et tout un tas de vidéos à deguster semaine après semaine : en 2016, on ne s'est pas ennuyé autour des tables de Winamax, réelles comme virtuelles. Découvrez ci-dessous les moments qui ont fait Winamax au cours des douze derniers mois.

Les nouvelles variantes débarquent en force



L'année 2016 fut le théâtre d'une vraie révolution sur les tables de Winamax, avec l'arrivée le 10 novembre de dix nouveaux formats de poker en cash-game et en tournoi. Stud, Razz, HORSE, Dealer Choice, Deuce to Seven Omaha High-Low, et compagnie : après six années passées à se contenter du PLO et du No-Limit Hold'em sur les tables du marché online Français, vos horizons s'élargissaient enfin à ces jeux riches et passionnants jusque là cantonnés aux World Series of Poker et à quelques cercles et casinos live. L'arrivée des nouvelles variantes sur Winamax fut l'occasion de tirer un grand coup de chapeau à nos équipes de développement, qui ont travaillé d'arrache-pied de longs mois durant afin d'être prêts le Jour J. Pour vous donner une idée de leur réactivité : les premières tables de cash-game dans les nouveaux formats sont apparues en ligne grosso modo une heure après que l'ARJEL nous ait donné le feu vert ! Et deux mois plus tard, Winamax.fr reste le seul site de poker en ligne Français où l'on peut trouver ces variantes. Les Winamax Series qui débutent la semaine prochaine seront le théâtre de très belles épreuves dans tous ces formats.

Parmi les autres belles réussites de nos programmeurs en 2016, citons la refonte graphique de nos applications mobiles pour iOS, Android et Windows Phone ("Ce n'est que le début !", me souffle t-on en coulisses), la petite, mais ô combien utile astuce pour afficher les tapis en grosses blindes, la nouvelle structure permettant d'atteindre l'ITM dès le Jour 1 d'un tournoi Flight (on ne dirait pas, mais ce fut un véritable casse-tête, question développement !), l'arrivée du deal sur mobile, le concept (inédit en ligne) de satellites Hit-N-Run, le lancement des tables Fight Club (du Go Fast en heads-up), ou encore les jolies animations des Expressos Talismans.

MTT : y'a pas que les Series dans la vie

Parlons gros sous. Qulles furent les dix performances les plus lucratives de l'année 2016 sur les tournois multi-tables de Winamax au cours de l'année 2016 ? Réponse ci-dessous (cliquez sur les pseudos pour relire les compte-rendus de chaque finale.)





Une théorie : et si les Winamax Series n'étaient que l'arbre qui cache la forêt MTT de Winamax ? Certes, l'année 2016 a été, comme les précédentes, rythmée par le plus gros festival de tournois en ligne Français, avec trois éditions et 283 tournois où plus de 24,8 millions d'euros ont été distribués. (Mention spéciale à la XVIème édition en septembre : la barre des dix millions a été franchie pour la première fois, nous motivant à programmer une XVIIème édition qui s'annonce historique - J-8 !) Certes, comme le tableau ci-dessus le montre, il fallait disputer les Winamax Series pour éspérer décrocher les plus gros gains de l'année, grâce notamment au désormais traditionnel Million Event.



Mais en 2016, plus encore que les années précédentes, il n'était nullement nécessaire d'attendre les Series pour disputer de gros et beaux tournois sur Winamax. Témoin la Million Week, lancée comme un pari fou un soir d'automne : un million de dotation garantie pour seulement 50€ l'entrée (trois fois moins que le Million Event), et une toute nouvelle structure permettant d'atteindre les places payées dès le Jour 1. Vous avez répondu présent en nombre : près de 24 000 inscriptions, et neuf jours de combats se terminant par la victoire à six chiffres de JBF85.

Lancé en mars, le Top Ten préfigurait quelque peu la Million Week, avec un système similaire offrant plein de Jours 1 et la possibilité de re-entry. Avec son prix mini (10€) et son garanti maxi (100 000€) vous a plu : il est revenu deux fois, en mai, puis en décembre avec un garanti doublé.

Autre plébiscite de l'année 2016 : l'introduction des tournois Monster Stack en octobre, désormais solidement installés en nombre sur notre grille de tournois quotidienne, avec leurs prix d'entrée pour tous les goûts (de 1 à 100€) et leurs stacks de départ ultra confortables (50 000 unités). Dans le même temps, les tournois Knockout sont devenus de plus en plus populaires : vous avez aimé jouer les chasseurs de primes sur les Series, et vous vous êtes rués sur la journée du 17 juillet, où nos tournois les plus populaires ont revétu les habits du Knockout. C'est d'ailleurs l'occasion de rappeler l'importance de retours et commentaires quotidiens par mail, sur les réseaux sociaux et les forums : c'est avant tout grâce à vos avis que la grille des tournois Winamax est façonnée jour après jour !



Du côté des valeurs sûres, le Sunday Surprise reste, six ans après son lancement, le plus chouette des tournois à bas prix de vos dimanches : chaque semaine, on attend avec impatience que le nouveau cadeau soit dévoilé. La 300ème édition fut l'occasion de vous laisser choisir le cadeau : vous avez opté en majorité pour le voyage à Las Vegas lors des WSOP. Comme d'habitude, les surprises ont fait la part belle à de beaux voyages. Panama, Agadir, Afrique du Sud, Thailande, Sicile, Méribel, La Réunion, l'Inde, Naples, l’Océan Atlantique (traversé à bord du Queen Mary), Prague, New York City, Croatie, Malaisie, Tahiti, Point-à-Pitre, Crète, Cap Vert, Maroc, Dubaï,Finlande : la liste des destinations visitées cette année ressemble à l'index du Guide du Routard. Avec quelques bizarreries qui font le sel du Sunday Surprise : une prime de 50€ par jour de pluie pour tel vainqueur, une de 100€ par journée de soleil pour tel autre, les factures payées pendant un an, une caisse de bons whiskys...



Pour ma part, j'avoue avoir un faible pour la multiplication des surprises en forme de défis sportifs, chroniquées en vidéo par Moundir. Tour à tour, nous avons vu Sergio courir le marathon de Paris en cinq heures (remportant ainsi 2 500€ supplémentaires), Nicolas marquer sept paniers à trois points en moins de deux minutes (9 000€ à la clé) et Cédric tenter de planter dix pénaltys à Cédric Carasso, portier des Girondins de Bordeaux (pas facile : deux réussites, pour 2 000€ de prime).

Autres dinosaures de Winamax, ils ont été tout aussi incontournables en 2016 : le KING5, remporté en avril par les frères pétards, les Summer Shots, détente estivale avec ses entrées à prix réduit, le Super Freeroll à 100 000€, conclu par la victoire de LetMeLiv, les soirées Trilogy...

Qui sont les héros online de 2016 ?

Exercice difficile que de dresser un palmarès des meilleurs joueurs d'une année donnée. Il y a forcément de l'arbitraire dans les choix à effectuer, et l'auteur de ces lignes ne prétendra aucunement détenir la vérité divine, ni à l'exhaustivité : devant une telle quantité de gros tournois et de gros gagnants, le risque est grand d'en oublier quelques uns au moment de se plonger dans douze mois d'archives.



Ceci étant dit, si on nous demandait, le couteau sous la gorge, de sortir du lot une poignée de pseudos et de visages, les quatre ci-dessus tout au long de l'année 2016 formeraient un très beau tableau, par leur domination régulière sur nos MTT et/où leurs performances historiques : nous avons passé leur année. Impossible, par exemple, de ne pas citer Arthur "LeBoulooo" Conan, premier joueur de l'histoire à remporter trois titres Winamax Series au cours d'un seul festival. Ou encore Louis "labrik" Linard, runner-up de la Million Week et vainqueur du Main Event en octobre. Ivan "ValueMerguez" Deyra, de son côté, nous a épatés sur tous les fronts. En live : quatre places payées sur des Main Events EPT (la plupart disputés après avoir remporté l'un de nos satellites du dimanche), et une bague WSOP Circuit acquise à Paris face à Aurélien Guiglini. Online : des finales et victoires toutes les semaines, ou presque, y compris un fabuleux doublé Main Event/La Fièvre il y a dix jours. Enfin, Timothée "Aziz DuLoft" Marlin a continué de faire régner la terreur en MTT : sa belle année a culminé en septembre avec sept places dans le Top 100, dont une victoire sur l'Event Mix Max à 20 euros.

Ils ont aussi marqué l'année sur les tables de Winamax : MonkeyDope, vainqueur de l'XTREM, du HighRoller et du Main Event en l'espace de seulement dix jours en février, le toujours aussi impressionnant MAMARAZZI (deux titres Winamax Series et un Main Event en juillet, entre autres victoires), tony glandyl, triple vainqueur Summer Shots, monsieurbust, victorieux d'un Main Event boosté à 300 000€ garantis, BLOODY.NL, gagnant du Main Event deux semaines de suite (!) en novembre, ou encore FU_ICM et lebonmulet62, vainqueurs des deux versions à 200 000€ organisées cette année.



Pour devenir le plus gros gagnant de l'année sur Winamax (800 000€ !), mojnmojn n'a eu besoin que d'une dizaine de minutes, après avoir vu apparaître la très recherchée table Expresso à 1 million d'euros, tombée au début du mois de décembre - c'était seulement la deuxième fois que l'évènement se produisait. En septembre, le multiplicateur X10 000 tombait aussi, cette fois sur une table à 25€, permettant à Elboune25 de remporter 200 000€ en n'ayant à battre que deux adversaires.

De grandes figures du jeux vidéo et Twitcheurs de compétition ont récemment rejoint l'écurie des WIP, les "Winamax Important People" : ces As du clavier vont-ils faire parler d'eux sur nos tables en 2016 ?

Tournois live : des gagnants de prestige



Qu'elle est belle, la triplette de gagnants de nos gros tournois évènements live 2016 ! Trois profils de joueurs bien distincts ont été sacrés cette année. Vous voulez un amateur qualifié pour pas un rond ? Voici Cyril Georges, étudiant de 20 ans devenu en mars le premier vainqueur de l'histoire du Winamax Poker Tour ayant remporté son ticket en gagnant l'un des freerolls organisés dans toute la France en amont de la Grande Finale. Envie de voir un joueur du Team Pro aller au bout ? Le meilleur rappeur/joueur du monde Kool Shen a emporté le morceau au SISMIX, au terme d'une folle semaine de fête dont le volet musical avait été orchestré par DJ James, son compère de toujours. Les monstres sacrés du poker Français vous font kiffer ? Bravo au champion WSOP et vétéran du circuit Antonin Teisseire, vainqueur bon vivant du Winamax Poker Open à Dublin, un tournoi qui lui ressemble tellement.



Là aussi, ces beaux vainqueurs ne sont que la partie visible de l'iceberg des tournois live Winamax : on n'y attend pas la dernière main pour s'y amuser, et plus que jamais, ces rendez-vous furent l'occasion de passer des moments conviviaux et festifs. Pool party, beer pong, grand quiz, soirées electro jusqu'à l'aube : Impossible pour nous d'imaginer un tournoi de poker autrement que comme l'occasion de faire une grosse teuf... ou dix ! Et c'est l'occasion de le répeter une fois de plus : sans votre enthousiasme et votre fidélité toujours renouvelée (mais que nous ne considérons pas acquise, loin de là !), cela ne serait bien entendu pas possible.

On se souviendra aussi de l'historique doublé du club NCA Cabalatium sur le Winamax Club Trophy, épreuve annuelle phare du monde amateur pour lequel Winamax s'est plus que jamais investi en 2016 : ses deux membres dépêchés à Disneyland Paris (parmi 106 doublettes représentant autant de clubs amateurs partenaires de Winamax) ont réussi l'exploit de remporter chacun de leur côté les deux Main Events organisés en parallèle !

Nous avons aussi eu plaisir à renforcer nos partenariats avec les grands acteurs du poker live en 2016 : les World Series of Poker à Las Vegas (Winamax reste le seul site Français vous permettant de vous qualifier en ligne, pour les Championnats du Monde), le Cercle Clichy-Montmartre, et le casino Es Saadi de Marrakech, tous deux hôtes des éditions locales du Circuit WSOP. Mention spéciale à ce beau tournoi hybride à 1000€, entamé sur Winamax et conclu une semaine plus avec de vraies cartes et jetons place de Clichy.

C'est rien de le dire : on a hâte de découvrir ce que nous préparent Matthieu Duran, papa des live Wina, et ses équipes pour l'année 2017...

Team Pro : les stakhanovistes



Cette année, l'équipe de joueurs de poker la plus titrée d'Europe a dit "au revoir" à l'un de ses cadres (tu nous manques, Mikedou) et a acceuilli un nouveau Top Shark. Le Team Winamax ne fait pas que briller sur les tournois du monde entier tout au long de l'année, tel Pierre Calamusa à Monte Carlo, Kool Shen au SISMIX, Davidi Kitai à Vegas, Sylvain Loosli à Prague. Nos pros aiment aussi vous aider à progresser et vous raconter leur vision du poker, sur de multiples supports, en live comme online. Les sessions Twitch, désormais une tradition du lundi (mention spéciale au run de mutant vécu par LeVietF0u un soir de novembre) La PokerSchool, qui continue de se remplir de nouvelles vidéos stratégiques semaine après semaine. Le blog, et son joyeux mélange de cartes postales, débats et conseils techniques (nos 10 articles préférés de l'année sont ici). Les défis originaux et marrants proposés en cash-game et en tournoi (notre équipe de graphistes fait à chaque fois des merveilles pour les créas) Les Master Class live lors du Winamax Poker Tour. Et j'en passe ! C'est simple : nos pros bossent tellement dur que des scientifiques ont récemment exploré leur cerveau pour découvrir quel était leur secret...

Médias : sur tous les fronts






Avec 12 épisodes des Winamax Live Sessions et 16 plongées Dans La Tête d'Un Pro publiés cette année, vous n'avez jamais eu à attendre bien longtemps pour vous régaler d'une partie de poker bien filmée, divertissante et enrichissante. Bien distincts, les deux formats ont chacun leurs fans. Certains préfèrent le cash-game deepstack de haute volée mélangeant joyeusement pros chevronnés, habitués des cercles et people goguenards, un cocktail propice à des coups de poker d'anthologie (retrouvez ici nos mains favorites de la saison 2). D'autres ne jurent que par les explorations intimistes au coeur de la stratégie d'un pro du Team à SISMIX (mention spéciale à Kool Shen, premier membre de l'équipe ayant obligé nos équipes vidéo à filmer un tournoi jusqu'au bout !) ou à Vegas pour les WSOP (une exclusivité mondiale !) Une chose est sûre : nous ne comptons pas ralentir le rythme en 2017, loin de là ! Toujours produites par R2D2, nos compères vidéo de toujours, la saison en cours de Dans la Tête d'un Pro est bien partie pour durer de longues semaines et les Winamax Live Sessions reviendront très bientôt, avec une diffusion télé s'il vous plaît !

Du côté des formats courts, vous avez vu le grand manitou du RMC Poker Show Daniel Riolo débarquer avec nos pros sur l'antenne de BFM TV avec "Coup de Poker", qui explique aux débutants les fondamentaux de notre jeu favori. Nos épreuves live ont bien entendu eu droit à des vignettes, interviews, sketches et autres aftermovies, de Dublin à Marrakech et dans toute la France sur le WiPT (avec un beau focus sur quatre joueurs lors de la Grande Finale). Pendant ce temps, notre logo a continué de fièrement s'afficher sur les maillots et shorts de quatre clubs de Ligue 1, avec toutes les opérations qui vont avec : places en loge et goodies à gagner toutes les semaines, tournois live en compagnie des pros, et la fameuse Barre Winamax vous permettant de fouler la pelouse de votre stade de coeur et, en cas de tir réussi, de partir à Vegas. (L'intégralité de nos contenus vidéo est disponible sur la chaîne Dailymotion officielle de Winamax.)

En plus de vous raconter de A à Z les tournois Winamax, notre équipe de reporters a parcouru sans relâche le circuit professionnel tout au long de l'année, chroniquant les succès du Team et de tous les joueurs Français, tout en prenant note des valeurs montantes à l'international. Parmi les grands moments de l'année : la finale de l'EPT Monte Carlo monopolisée par les Français, le triomphe du prodige Dzmitry Urbanovich à Dublin, et les adieux au circuit European Poker Tour à Prague, l'occasion de ressasser dix années de souvenirs (de bons souvenirs, dans la grande majorité !). Au milieu de tout cela, Winamax fut le seul site Français a proposer une couverture intégrale des World Series of Poker à Las Vegas : cinquante jours (et nuits !) de reportage assurées tour à tour par Steven, Flegmatic (qui y faisait ses premiers pas), Harper et moi-même, et des moments mémorables par dizaines, avec les finales d'Adrien Allain, Fabrice Soulier, Alexandre Luneau, Rémi Castaignon, Davidi Kitai...



Le Multiplex Poker en 2016, c'est : 42 émissions en direct de nos locaux le dimanche soir, quatre éditions spéciales en semaine pour les Winamax Series et la Million Week, et des décrochages "hors-série" à Vegas, Dublin, Marrakech et au cercle Clichy-Montmartre. La quasi totalité des émissions est disponible sur notre chaîne Soundcloud : difficile d'en nommer une favorite, tant les invités reçus au micro furent nombreux et venus d'horizons variés. Allez, j'essaie : Oxmo Puccino dans le Kool Shen Show, la carte blanche à Christophe, la bulle du Main Event des WSOP de l'intérieur, la doublette Aurélien Guiglini/Ivan Deyra, et, pour la dernière émission de l'année, le gamer BestMarmotte et l'icône du basket Français Jacques Monclar. Il est bientôt l'heure de souffler les bougies : la radio en direct des tournois Winamax fêtera ses cinq ans le 22 janvier prochain, avec un plateau d'invités exceptionnel !

Merci, et à bientôt !



Après une telle avalanche de souvenirs, il ne nous reste plus qu'à vous souhaiter un excellent réveillon. Attention à l'abus d'alcool, faites attention avant de traverser, et soyez poli avec votre chauffeur Uber malgré la majoration X5 !

Rendez-vous en 2017 : si tout se passe bien, cela pourrait bien être l'année où Winamax se tournera vers des horizons encore jamais explorés auparavant...



Dernière édition par BenjoDiMeo le 03/01/2017 10:38; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
mheudb
Vétéran
Vétéran


Inscrit le: 08 Sep 2010
Messages: 3638

MessagePosté le: 02/01/2017 16:49   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Wink
_________________


Votre Forum/ Web Tv / 3DMAX
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
AlainJuppe74
Nouveau
Nouveau


Inscrit le: 15 Juil 2015
Messages: 12

MessagePosté le: 04/01/2017 20:39   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

mon bilan a moi est vraiment nul pour l année 2016
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anne-Laure77
Geekette
Geekette


Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 3437

MessagePosté le: 05/01/2017 19:41   Sujet du message: Re: Rétro 2016 : un an de poker avec Winamax Répondre en citant Signaler un Abus

BenjoDiMeo a écrit:
Rendez-vous en 2017 : si tout se passe bien, cela pourrait bien être l'année où Winamax se tournera vers des horizons encore jamais explorés auparavant...</strong></p>


Bonne année, Benjo. Smile

_________________
Bannie à vie du chat Winamax. Sad
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Voir son Blog Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Surveiller les réponses de ce sujet
Répondre au sujet    Index des Forums -> Les News du Poker

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
visit counter