Se connecter
S'inscrire





Le fil des News
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index des Forums -> Les News du Poker
Surveiller les réponses de ce sujet 1, 2, 3 ... 325, 326, 327  Suivante
Aller à la page :
Auteur Message
PonceP.
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 27 Avr 2017
Messages: 379

MessagePosté le: 16/07/2018 16:19   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

MTT : les résultats du 15 juillet

Il n'y a pas que les bleus qui ont gagné leur match hier soir : découvrez les champions des tournois d'une soirée deux étoiles.

Surprise

Joli succès pour le Sunday Surprise si on tient compte du programme extra-poker plutôt chargé de la journée. 5 407 inscrits se sont présentés sur la ligne de départ, avec un seul objectif en tête : repartir au volant de la Fiat 500 promise au futur vainqueur. C'est finalement DINORRAA qui a remporté le pompon et le bolide après 6h30 de débats. Il empoche également 8 665 € pour s'offrir tous les accessoires de tuning de ses rêves. TakFrHarmny8 (runner-up, 5 850 €) et VIDA LOCA25 (3e, 4 337 €) complètent le podium et peuvent s'asperger de champagne, c'est mérité. 

Sunday Surprise 10 € - 5 407 inscriptions (dont 1 299 re-entries) - Prizepool 50 000 €
Vainqueur : DINORRAA : 8 665 €

11 000 € en détente pour easysqzy

Easy Squeezy

Le plus gros vainqueur de la soirée est le veinard qui a terminé Top 1 sur le Battle Royale : easysqzy s'impose en sept heures et remporte la coquette somme de 5 563 € et 5 706 € de primes, pour un total faramineux de 11 269 €. A.Tatarusanu doit se mordre les doigts d'avoir échoué si près du pactole, mais il repart tout de même avec un joli lot de 3 530 € et 322 € de primes pour se consoler.

Les autres tournois high-stakes ont également mis des étoiles dans les yeux des chanceux qui s'y sont illustrés. Le très cavalier Touch MaBeat a remporté 6 661 € sur le HighRoller, Mr RS6 s'est lui offert une victoire à 2 533 € sur l'Xtrem et OriginalNoa est reparti plus riche d'un total de 3 598 € (dont 1 901 € de primes) en brillant sur l'Xtase.

BATTLE ROYALE 200 € - 254 inscriptions (dont 54 re-entries) - Prizepool 46 736 €
Vainqueur : easysqzy : 5 563 € et 5 706 € de bounties

HIGHROLLER 300 € - 100 inscriptions (dont 22 re-entries) - Prizepool 23 200 €
Vainqueur : Touch MaBeat : 6 661 €

RS 6

XTREM 100 € - 101 inscriptions (dont 22 re-entries) - Prizepool 9 090 €
Vainqueur : Mr RS6 : 2 533 €

XTASE 100 € - 150 inscriptions (dont 24 re-entries) - Prizepool 13 500 €
Vainqueur : OriginalNoa : 1 697 € et 1 901 € de bounties

Limites plus raisonnables, mais gains tout aussi respectables du côté de nos tournois mid-stakes : LeNm3nS0nGee s'est payé une tranche à 2 933 € sur Top 50, jeandu48 a multiplié son buy-in par 80 en décrochant une victoire à 1 614 € sur l'After Work et Phenix JAQK a brillé de mille feux et remporté 2 661 € sur la Fièvre.

Phenix

TOP 50 50 € - 278 inscriptions (dont 48 re-entries) - Prizepool 12 510 €
Vainqueur : LeNm3nS0nGee : 2 933 €

AFTER WORK 20 € - 390 inscriptions (dont 67 re-entries) - Prizepool 7 020 €
Vainqueur : jeandu48 : 1 614 €

LA FIEVRE 10 € - 1 543 inscriptions (dont 346 re-entries) - Prizepool 13 887 €
Vainqueur : Phenix JAQK : 2 661 €

Tous les tournois Winamax

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
PonceP.
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 27 Avr 2017
Messages: 379

MessagePosté le: 13/07/2018 17:03   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Votre week-end sur Winamax

Avec le programme de champion qu'on vous a concocté, on vous promet que ce week-end, vous allez voir la vie en bleu.

Sunday Surprise

Une dotation minimum de 50 000 €, un buy-in riquiqui de 10 € et une Fiat 500 rutilante offerte au vainqueur en guise de cadeau de bienvenue à nos voisins de la péninsule ibérique : dimanche, à 20h30, le Sunday Surprise est en pôle position de votre liste de priorités.

WSOP

Le soleil se couche sur l'édition 2018 des WSOP. Rarement Vegas ne nous aura autant fait vibrer : pas un jour n'est passé sans que ces championnats du monde grand cru ne nous livrent leur cocktail d'émotions. Membres du Team Winamax qui enchaînent les finales, tricolores qui brillent et rompent quatre ans de disette en bracelets, légendes vivantes qui se rappellent à notre bon souvenir... Quel été ! Le meilleur reste peut-être encore à venir, avec la conclusion du Main Event et du 6-max Championship, mais aussi et surtout avec le plus beau et le plus cher tournoi de l'année, le Big One for One Drop, sur lequel Adrián Mateos compte bien clore en beauté un festival d'ores et déjà réussi, à vivre et revivre sur notre reportage exclusif sur place.

Mini WSOP

C'est également l'heure du dernier virage pour notre festival qui réplique les WSOP en réduisant les buy-ins au centième. Il vous reste cinq Mini WSOP pour espérer décrocher votre bracelet unique et personnalisable, dont le tournoi le plus cher de l'histoire de Winamax : le Big One à 10 000 €.

Mulitplex

Tous les jours, jusqu'au 17 juillet, le Multiplex Poker spécial WSOP vous emmène à Las Vegas. Retrouvez Harper en direct des championnats du monde et faites le plein d'actualités, d'anecdotes, de vidéos exclusives, le tout servi par un parterre d'invités aussi varié que prestigieux. En bref : vivez les World Series comme si vous y étiez, et comme nulle part ailleurs.

WPO

Pas besoin de vous ruiner pour participer au festival live le plus déjanté de la planète : pour un billet de 10 €, vous pouvez remporter votre package pour le Winamax Poker Open 2018 sur notre satellite hebdomadaire, dimanche à 21 heures et si vous avez déjà commencé à économiser pour payer des tournées au City West Hôtel de Dublin, passez par nos Expresso Qualifiers à 6 € et tentez de décrocher le jackpot. À ce prix-là, le WPO, c'est de l'eau.

Super Freeroll

C'est le fil rouge de l'été de tous ceux qui rêvent de gagner gros en misant le minimum : vous avez jusqu'au 26 août pour vous qualifier pour un des Days 1 du Super Freeroll 100 000 €, tous les dimanches à 21 heures. Le vainqueur repartira avec 10 000 €, sans avoir misé un kopek. On a vu pire pour préparer sa rentrée.

Soldes VIP

Vous pouvez partir l'esprit tranquille : en juillet et août, les soldes VIP de l'été pour permettent de conserver votre statut mensuel pour deux fois moins de miles accumulés. Vos doigts de pieds ont bien mérité de jouer les éventails.

Blog

Pour profiter à 200 % de votre voyage à Las Vegas, suivez le guide : Pierre Calamusa vous a concocté la version ultime du guide du Spewtard dans la capitale du poker dans son nouveau billet sur le blog du Team Winamax. Et quand on connaît l'expérience du larron en la matière, on obéit les yeux fermés.



Il n'y a pas qu'en soirée que LeVietF0u est un expert : le Team Pro fait la review d'un HighRoller qu'il a remporté il y a quelques mois et vous dévoile sa recette pour performer sur un des tournois les plus relevés de Winamax.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
PonceP.
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 27 Avr 2017
Messages: 379

MessagePosté le: 11/07/2018 15:54   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

MTT : les résultats du 8 juillet

Dimanche soir, il valait mieux fuir le soleil pour mieux profiter du déluge de centaines de milliers d'euros qui s'est abattu sur nos tournois.

Sunday Surprise

Le vainqueur de la semaine doit miauler de plaisir : Elchaton017 remporte 9 094 € et un vélo électrique haut de gamme en s'imposant au sein du fiels de 5 937 inscrits sur le Sunday Surprise. Il va pouvoir mettre ses mollets à moyennement rude épreuve en s'offrant un Tour de France sans avoir besoin de pédaler en danseuse. sisssis (runner-up, 6 155 €) et DUM_AAS (3e, 4 578 €) terminent au sprint sur le podium.

Sunday Surprise 10 € - 5 937 inscriptions (dont 1 274 re-entries) - Prizepool 53 433 €
Vainqueur : Elchaton017 : 9 094 €

R.Paulson et LeF4dsp_fr empochent cinq chiffres

R.Paulson

Deux joueurs s'en sont mis plein les poches en ce dimanche soir. Sur le Battle Royale, R.Paulson a décroché une timbale d'une valeur de 12 844 € après avoir terrassé pinkpoker.fr en heads-up (3 902 € et 900 € de bounties). LeF4dsp_fr a de son côté ajouté 11 946 € à son budget vacances en prenant la première place du HighRoller au nez et à la barbe de BraveSeaWeed (7 466 €).

Sur l'Xtrem, WANIMA a négocié 6 625 € avant de prendre la première place avec GicaHagi10 (runner-up, 6 319 €). Le diable curevor, vainqueur du HighRoller Million en janvier dernier, a de nouveau frappé sur l'Xtase : il remporte 3 719 € et 3 181 € de primes.

BATTLE ROYALE 200 € - 286 inscriptions (dont 59 re-entries) - Prizepool 52 624 €
Vainqueur : R.Paulson : 6 191 € et 6 653 € de bounties

HIGHROLLER 300 € - 160 inscriptions (dont 38 re-entries) - Prizepool 44 800 €
Vainqueur : LeF4dsp_fr : 11 946 €

Wanima

XTREM 100 € - 378 inscriptions (dont 91 re-entries) - Prizepool 34 020 €
Vainqueur : WANIMA : 6 625 € (après deal)

XTASE 100 € - 369 inscriptions (dont 66 re-entries) - Prizepool 33 210 €
Vainqueur : curevor : 3 719 € et 3 181 € de bounties

En mid-stakes, le ciel des prizepools était également bleu toute la soirée. Johnsonsb4be en a profité pour donner des couleurs à sa bankroll avec un gain de 5 487 € sur le Top 50, NoisetteDu31 s'est offert une lucrative victoire à 4 076 € sur l'After Work et O Bella Ciao a frôlé le coup de soleil en arrachant 6 955 € sur la Fièvre.

Noisettes

TOP 50 50 € - 545 inscriptions (dont 94 re-entries) - Prizepool 25 000 €
Vainqueur : Johnsonsb4be : 5 487 €

AFTER WORK 20 € - 1 124 inscriptions (dont 202 re-entries) - Prizepool 20 232 €
Vainqueur : NoisetteDu31 : 4 076 €

O Bella Ciao

LA FIEVRE 10 € - 4 462 inscriptions (dont 993 re-entries) - Prizepool 40 158 €
Vainqueur : O Bella Ciao : 6 955 €

Tous les tournois Winamax

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
PonceP.
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 27 Avr 2017
Messages: 379

MessagePosté le: 10/07/2018 12:07   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Winamax débarque en Espagne !

Vous les attendiez impatiemment, et nous encore plus : les joueurs espagnols s'installent sur nos tables et c'est une bonne nouvelle pour tout le monde !

Ouverture

Bienvenido !

C'est sans doute la question qu'on nous a le plus posée depuis des mois : "mais, ils arrivent quand les espagnols ?" Ce mois de juillet est à marquer d'une pierre blanche dans l'histoire de Winamax, car nous sommes fiers de vous annoncer que nos voisins ibériques s'installent sur nos tables, et on espère qu'ils vont ajouter du piment à tous vos formats préférés. Vous allez enfin pouvoir vous frotter aux jugadores de poker sur nos tables de MTT, cash-game et Sit&Go et prouver que les français n'ont rien à leur envier quand il s'agit de taper le carton. Et au vu des bonnes choses que cette grande nouvelle amène dans son sillage, on comprend mieux votre impatience.

Plus de joueurs, donc des garantis qui s'envolent !

C'est une logique mathématique et implacable : l'arrivée de nos amis hispaniques signifie des affluences qui vont exploser sur tous vos tournois favoris, et donc des prizepools qui vont s'envoler au-delà des sommets Pyrénéens. Si vous pensiez que nos dotations étaient déjà les plus compétitives du marché, attendez de voir les centaines de milliers d'euros qui vont être partagés quotidiennement avec le débarquement des compatriotes de Leo Margets et Adrián Mateos Diaz. Les joueurs de tournois peuvent se lécher les babines : il va y avoir de quoi se remplir les poches. Pour vous donner une idée de ce qui vous attend, on vous a concocté un Sunday Surprise très spécial dès dimanche, avec un cadeau qui va vous faire vrombir de plaisir !

Leo & Adrian

On attend plus que vous...

Maintenant, à vous de jouer : pour affronter vos nouveaux camarades de jeu, il vous suffit d'avoir un compte validé en argent réel et de rejoindre une de nos tables. Comme on dit en Espagne : buena suerte !

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
PonceP.
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 27 Avr 2017
Messages: 379

MessagePosté le: 06/07/2018 15:47   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Votre week-end sur Winamax

Tapez du 45 km/h en côte sans transpirer, vibrez aux côtés du Team Winamax sur les WSOP et préparez votre rentrée en vous qualifiant pour le WPO : on vous prépare un week-end riche en émotions.

Sunday Surprise

Oubliez les ordonnances obscures ou les inhalateurs de ventoline, avec le vélo électrique haut de gamme que remportera le vainqueur du Sunday Surprise (10 €) dimanche soir à 20h30, vous allez pouvoir affronter le Mont Ventou avec le vent de face, tout en restant assis. Et cette pépite de technologie vous est offerte en prime des 50 000 € de dotation minimum du tournoi, mais sans le maillot à pois.

WSOP

Je vous préviens, si j'apprends que vous n'avez pas encore dévoré le reportage exclusif réalisé par Benjo, Flegmatic, Veunstyle et Tapis Volant à Las Vegas sur les World Series of Poker 2018, je viens vous chercher par la peau des fesses chez vous. Nos quatre reporters nous régalent quotidiennement des tribulations du Team Winamax, des joueurs Français et de toutes les stars de la planète poker aux championnats du monde. Revivez les victoires de Julien Martini et de Will Reymond, suivez toutes les perfs' d'un Team gonflé à bloc et surtout, surtout, ne manquez pas une miette d'un Main Event d'ores et déjà historique, le deuxième plus gros depuis sa création. Vous êtes encore là, non mais vous attendez quoi ?

Mini WSOP

LePortugay8 a triomphé sur le Main Event des Mini WSOP et remporté 30 681 € mais notre festival qui réplique les WSOP avec des buy-ins réduits au centième n'est pas terminé pour autant, au contraire. Il vous reste une dizaine d'épreuves pour espérer décrocher votre bracelet unique de mini-champion, et le plus cher des tournois reste encore à venir : le Big One à 10 000 €, un buy-in inédit sur Winamax.fr. À ce prix-là, c'était quand même le minimum de vous envoyer une breloque en souvenir.

Multiplex Vegas

Jusqu'au 17 juillet, Harper vous donne rendez-vous tous les jours en direct de la villa du Team à Las Vegas pour vous faire vivre les WSOP comme si vous y étiez. Vidéos, interview, anecdotes et parterre d'invités triés sur le volet, vous allez vite devenir accro à ce format quotidien du Multiplex Las Vegas. Pour retrouver tous les horaires, rendez-vous sur la grille de programme de Winamax TV.

Soldes

Pour vous laisser profiter de votre été en toute sérénité, les statuts VIP sont en soldes pendant les deux mois les plus chauds de l'année. En juillet et en août, vous n'avez besoin d'accumuler que 50% des miles nécessaires à la conservation de votre statut mensuel. En deux semaines, c'est plié, et n'oubliez pas la crème solaire.

WPO

Le Winamax Poker Open est déjà dans toutes les têtes ! Du 17 au 23 septembre 2018, le festival poker le plus déjanté de la planète repose ses valises au City West Hôtel de Dublin, et on compte bien vous y emmener. Rendez-vous tous les dimanches à 21 heures sur notre satellite 10 € rebuys pour remporter votre package et, nouveauté cette semaine, sur nos Expresso Qualifiers à 6 €. Un WPO au prix d'une pinte de bière, avouez que c'est de bon goût.

Blog

À mi-parcours d'un été d'ores et déjà réussi, Adrián Mateos s'est offert quelques jours de vacances pour recharger les batteries et faire le bilan sur le blog du Team Winamax. À quelques jours de disputer le Main Event et le Big One for One Drop à un million de dollars, il vous délivre ses secrets de máquina pour garder une motivation et une concentration au top.



C'est déjà l'heure du clap de fin pour la série de vidéo d'Ivan Deyra et d'Adrien Delmas. Les deux meilleurs potes du Team concluent leur review de l'Xtase remporté par Ivan et c'est un régal pour les yeux, les oreilles et les neurones. On en redemande !

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
PonceP.
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 27 Avr 2017
Messages: 379

MessagePosté le: 02/07/2018 12:28   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

MTT : les résultats du 1er juillet

De 10 € à 1 000 €, il y en avait pour toutes les bourses sur nos tournois dimanche soir. Découvrez les résultats d'une soirée où les centaines de milliers d'euros ont inondé les tables.

Sunday Surprise

"Laisse les gondoles à Venise
Le printemps sur la Tamise
On n'ouvre pas les valises
On est si bien
"

D.M11 n'a pas laissé les gondoles à Venise, bien au contraire, il les a mises dans ses valises. En remportant le Sunday Surprise et les 8 578 € de la victoire, il s'offre une semaine de romantisme et de poésie dans la ville la plus cliché des amoureux. Espérons qu'il ne s'intéresse pas à la Coupe du monde, car il ne risque pas d'en entendre parler sur place. blacksalaami devra se débrouiller avec une agence de voyage pour organiser son été, mais avec les 5 800 € de la seconde place, il aura de quoi se choisir un petit coin de paradis. HOLD TIGHT termine troisième et empoche 4 306 €.

Sunday Surprise 10 € - 5 479 inscriptions (dont 1 165 re-entries) - Prizepool 50 000 €
Vainqueur : D.M11 : 8 578 €

Grand Tournament : niaaaaa est le roi du week-end

Grand Tournament

Comment ça, Vegas ? Comment ça, les WSOP ? Ce week-end, les passionnés de poker et de parties high-stakes n'étaient pas au Rio, mais installés confortablement autour de la table virtuelle de notre plus gros tournoi mensuel. Le Grand Tournament et son buy-in à 1 000 € a attiré 96 courageux larrons qui en ont décousu pendant six heures. C'est niaaaaa qui a finalement décroché la maxi-timbale de 29 750 € après s'être défait du moqueur AHAHNOOB en heads-up (19 000 €). ToulouseFC71 termine sur le podium (3e, 13 500 €), Mc Hirsch reste au pied (4e, 10 500 €) et on notera la septième place du très en forme _Le_Baron_ (3 750 €), après un re-entry osé. Dire qu'il a failli raté ce prolifique été online pour partir à Vegas, je crois que tu as fait le bon choix.

Grand Tournament 1 000 € - 96 inscriptions (dont 22 re-entries) - Prizepool 100 000 €
Vainqueur : niaaaaa : 29 750 €

Victoire royale à 12 300 € pour QPRhush 

Top 1

Double Top 1 en moins d'une semaine pour QPRhush sur le nouveau roi des tournois high-stakes quotidiens de Winamax. Après avoir remporté 6 419 € lundi dernier sur le Battle Royale, ce sont 12 322 € qui sont tombés dans l'escarcelle du shark dimanche soir après 7h30 de jeu. Il s'est offert 6 020 € de récompense pour les nombreuses éliminations signées de sa main après avoir balayé le dernier obstacle en travers de sa route, Swunhiire, en heads-up (runner-up, 3 972 € et 2 714 € de bounties). surlemonde termine troisième pour 2 861 € et 690 € de bounties, tandis que _Le_Baron_ signe une nouvelle place d'honneur en terminant 5e pour 1 673 € et 253 € de primes.

Sur le HighRoller, Kestutis1608 s'est arrangé avec flushgordon9 en heads-up. Le premier soulève le trophée et empoche 7 800 €, le second termine avec l'argent et 7 293 €. Pedr0Pauleta a redonné des couleurs au Portugal après ce décevant week-end de football en s'imposant sur l'Xtrem pour 4 985 € devant PumpkinEater (3 166 €). Sur l'Xtase, le toujours régulier VacusBenies6 a ajouté une nouvelle ligne à son palmarès (qui comprend des HighRollers, Main Event et autres podiums sur les Winamax Series) en versant 2 573 € et 3 313 € dans sa bankroll.

BATTLE ROYALE 200 € - 291 inscriptions (dont 62 re-entries) - Prizepool 53 544 €
Vainqueur : QPRhush : 6 302 € et 6 020 € de bounties

HIGHROLLER 300 € - 115 inscriptions (dont 25 re-entries) - Prizepool 32 200 €
Vainqueur : Kestutis1608 : 7 800 € (après deal)

Pauleta

XTREM 100 € - 231 inscriptions (dont 46 re-entries) - Prizepool 20 790 €
Vainqueur : Pedr0Pauleta : 4 985 €

XTASE 100 € - 245 inscriptions (dont 42 re-entries) - Prizepool 22 050 €
Vainqueur : VacusBenies6 : 2 573 € et 3 313 € de bounties

Il faisait aussi bon vivre en mid-stakes dimanche soir : BambiNumero1 a parfaitement fait honneur à son pseudo en décrochant une victoire à 3 437 € sur le Top 50, CACHUCK a re-entry son After Work avant de s'offrir les 3 053 € de la première place et artemvict a claqué la perf' à 4 858 € sur la Fièvre, sans re-entry.

Bambi

TOP 50 50 € - 340 inscriptions (dont 52 re-entries) - Prizepool 15 300 €
Vainqueur : BambiNumero1 : 3 437 €

AFTER WORK 20 € - 830 inscriptions (dont 159 re-entries) - Prizepool 14 940 €
Vainqueur : CACHUCK : 3 053 €

LA FIEVRE 10 € - 3 071 inscriptions (dont 667 re-entries) - Prizepool 27 639 €
Vainqueur : artemvict : 4 858 €

Tous les tournois Winamax

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
PonceP.
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 27 Avr 2017
Messages: 379

MessagePosté le: 29/06/2018 17:01   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Votre week-end sur Winamax

Les gondoles de Venise, les bracelets de Las Vegas et les plus beaux tournois de l'été : ce week-end, on vous fait penser à autre chose qu'à la Coupe du monde.

Sunday Surprise

Le romantisme est atemporel et ne sera jamais passé de mode. Si vous en doutez, tentez votre chance sur le Sunday Surprise, dimanche à 20h30 : pour 10 petits euros, vous aurez une chance de décrocher le cadeau à l'eau de rose qu'on vous a concocté. Le vainqueur du tournoi s'offrira une croisière en gondole en amoureux (ou avec son meilleur pote, ça marche aussi) sur les canaux de Venise. Un séjour de 5 jours en Italie agrémenté d'un dîner gastronomique et d'un hébergement en Palace 5 étoiles qu'on vous offre en plus des 50 000 € de dotation minimum garantie, ça vaut le coup de se laisser tenter par un des plus vieux clichés de la planète, non ?

WSOP

Chaque année, on se rappelle pourquoi on attend avec autant d'impatience les World Series of Poker. Les amateurs de poker de tout le globe frissonnent et exultent à chacun des tournois des championnats du monde de notre jeu de cartes adoré. Le clan français brille de mille feux, avec déjà deux bracelets et des deepruns en série, dont le dernier en date : Bruno Fitoussi est passé à un doigt du rêve en terminant runner-up du Pot-Limit Omaha Hi-Lo 1 500 $, la troisième médaille d'argent de sa carrière. Le Team Winamax n'est pas non plus en reste, entre la deuxième place de Romain Lewis au début du festival et les deepruns en série de Guillaume Diaz. Le prestigieux et attendu 6-max à 5 000 $ a démarré sur les chapeaux de roue, et même Patrick Bruel participe à la danse. En bref, vous n'avez aucune excuse pour ne pas vous ruer sur notre reportage sur place réalisé de mains de maîtres par Benjo, Flegmatic, Veunstyle et Tapis Volant.

Mini WSOP

Déjà plus d'1,2 million d'euros a été distribué sur notre festival réplique des WSOP à l'échelle 1/100e, et pourtant le meilleur reste encore à venir ! Dimanche, à 20 heures, c'est le coup d'envoi du Main Event des Mini WSOP. Pour 100 €, vous aurez trois Days 1 (dimanche, lundi et mardi, à 20h) pour tenter de prendre votre part des 100 000 € de dotation minimum garantie du plus beau tournoi de notre série de l'été. Et il vous reste une quinzaine de tournois pour décrocher votre bracelet unique de Mini champion du monde. Quand on vous dit que ce n'est pas la taille qui compte...

Super Freeroll

Le soleil, la plage, les vacances, le barbecue ? Non, ce que tout le monde préfère l'été, c'est le Super Freeroll 100 000 € ! Le tournoi le plus rafraîchissant et le moins cher de l'été va vous faire chavirer jusqu'au dimanche 26 août. Tous les jours, obtenez votre ticket pour les Days 1, joués chaque dimanche à 21 heures, et tentez de vous qualifier pour le Day 2, le dimanche 2 septembre, et ses 100 000 € à se partager. Et si que le successeur de Om7n, qui avait remporté 10 000 € l'année dernière sans débourser le moindre centime, c'était vous ?

Multiplex Vegas

Il n'y a pas que pour la Coupe du monde que Winamax TV sort le grand jeu : du vendredi 29 juin au mardi 17 juillet, le Multiplex Poker change de formule et vous propose une émission quotidienne en duplex et en direct des WSOP de Las Vegas. Chaque jour, Harper vous attend pour faire le point sur les championnats, des actualités, des jeux, des invités de luxe et des vidéos exclusives. Ne loupez pas une miette du plus beau rendez-vous de l'année et vibrez aux côtés des Team Pro, depuis leur villa, à quelques jours du coup d'envoi du Main Event. Les horaires de chaque émission sont à découvrir sur la grille des programmes de Winamax TV.

WPO

Il vous reste 80 jours avant le retour en fanfare du festival live le plus déjanté de l'année, le Winamax Poker Open de Dublin. Ça vous laisse le temps de faire le tour du monde, ou juste de vous reposer pour arriver en pleine forme à l'édition 2018 qui s'annonce aussi fun que chargée : 40 tournois sont d'ores et déjà au programme, avec une foule de nouveautés à découvrir sur la page consacrée. Ça vous laisse surtout le temps de vous qualifier dès à présent sur nos satellites à partir de 10 €, tous les dimanches à 21 heures, et sur nos Expresso Qualifiers qui débarqueront dans notre grille dès la semaine prochaine. Ne perdez pas plus de temps et réservez dès à présent votre chambre d'hôtel en profitant de notre code promo. Cheers !

Blog

C'est des hommes les plus en forme et les plus en vues du Team Winamax en 2018, et pas un jour se passe sans qu'on lise qu'il a encore monté une tonne sur notre coverage des WSOP. À mi-parcours de ses championnats du monde, Guillaume Diaz profite du blog du Team Winamax pour dresser un premier bilan de son festival et revoir ses objectifs à la hausse. Un billet aussi appliqué que sincère, à savourer comme une glace italienne en ce début d'été.



Pour une fois, c'est devant la caméra que s'est retrouvée l'équipe de Dans la Tête d'un Pro. Tapis Volant vous emmène faire un tour dans les coulisses de votre série préférée, en plein tournage aux WSOP.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
PonceP.
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 27 Avr 2017
Messages: 379

MessagePosté le: 26/06/2018 15:37   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

MTT : les résultats du 24 juin

Le soleil et les prizepools étaient encore au beau fixe ce week-end : découvrez les résultats d'un dimanche qui en a fait nager plus d'un dans le bonheur.

Sunday Surprise

Après six heures trente de délibérations, c'est le bien-nommé ChattishYoda qui a remporté les 8 870 € et la délicieuse surprise du Sunday Surprise de la semaine. Il s'envolera donc avec trois de ses meilleurs potes pour se régaler sur la routes des vins du Portugal. Que la modération soit avec eux, mais pas trop quand même, profiter il faut. On félicitera aussi SupernovAK (runner-up, 6 000 €) et JE PAIERIVER (3e, 4 459 €) pour leur lucratif podium. De quoi se payer quelques millésimes de nos voisins ibériques.

Yoda

SUNDAY SURPRISE 10 € - 5 755 inscriptions (dont 1 263 re-entries) - Prizepool 51 795 €
Vainqueur : ChattishYoda : 8 870 €







Sur Winamax, _Le_Baron_ règne sans partage

Le Baron

_Le_Baron_ par-ci, _Le_Baron_ par-là... On n'entend parler que de ce pseudo depuis ce début d'année, et cette semaine ne sera pas exempte d'une nouvelle citation de l'homme en forme de 2018 sur Winamax. Le vainqueur de la Million Week en février a encore crevé l'écran en décidant de s'offrir non pas une, mais deux victoires sur le High Roller en moins de trois jours. Après une première place vendredi soir pour 3 434 €, le champion a tapé le doublé en s'offrant le HR du dimanche et 8 906 €. Il s'est imposé face à TRO NUL (5 624 €, pas si nul que ça) et Benoiit12 (4 042 €). Chapeau, monseigneur, vous pouvez sereinement vous réinscrire au Big One des Mini WSOP (il était le tout premier inscrit de notre tournoi au buy-in record de 10 000 €).

Sur le Battle Royale, Last Shot est venu à bout des 267 inscrits recensés pour terminer Top 1 et empocher 12 303 € (dont 6 234 € de bounties). Il lui a tout de même fallu se débarrasser du monstre megatron_g1 (3 856 € et 230 € de primes), le monstre qui a longtemps terrorisé les Expresso et que nous avions eu la chance de croiser à la finale du Winamax Poker Tour il y a quelques mois.

Bobby Axelrod

Sur l'Xtrem, BobbyAxeIrod a négocié 4 670 € pour sa première place, laissant 4 220 € au runner-up Thrillerium. On saluera la troisième place du Wameur Le_Secateur (2 419 €), qui termine juste devant... _Le_Baron_ (1 872 €). Y'a une caméra, c'est un canular ?

mucktyson a fait un carnage sur l'Xtase : il repart avec 2 820 € et 3 156 € de primes pour ses KO en série. alibumaye90 se contentera de 1 913 € et 525 € de bounties.

HIGHROLLER 300 € - 113 inscriptions (dont 23 re-entries) - Prizepool 31 640 €
Vainqueur : _Le_Baron_ : 8 906 €

Last Shot

BATTLE ROYALE 200 € - 267 inscriptions (dont 58 re-entries) - Prizepool 50 000 €
Vainqueur : Last Shot : 6 069 € et 6 234 € de bounties

XTREM 100 € - 243 inscriptions (dont 51 re-entries) - Prizepool 21 870 €
Vainqueur : BobbyAxeIrod : 4 670 € (après deal)

Tyson

XTASE 100 € - 270 inscriptions (dont 56 re-entries) - Prizepool 24 300 €
Vainqueur : mucktyson : 2 820 € et 3 156 € de bounties

Les moyennes limites ont également fait pleuvoir les milliers d'euros. NitroGlou13 a décroché la couronne du Top 50 et 3 699 € de gains après un deal avec Isolatemepls (3 253 €). InterScope a également négocié le prix avant de s'acheter l'After Work (3 278 €), laissant 2 777 € au runner-up A.Zivkovic. Enfin, Big Gambler a fait chauffer le mercure sur la Fièvre : il a empoché 5 823 € pour sa première place.

Mitroglou

TOP 50 50 € - 412 inscriptions (dont 73 re-entries) - Prizepool 18 540 €
Vainqueur : NitroGlou13 : 3 699 € (après deal)

AFTER WORK 20 € - 978 inscriptions (dont 204 re-entries) - Prizepool 17 604 €
Vainqueur : InterScope : 3 278 € (après deal)

LA FIEVRE 10 € - 3 685 inscriptions (dont 854 re-entries) - Prizepool 33 165 €
Vainqueur : Big Gambler : 5 823 €

Tous les tournois Winamax

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
PonceP.
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 27 Avr 2017
Messages: 379

MessagePosté le: 20/06/2018 15:37   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Main & Mini Event : ciel sans nuage pour DOCTOR GREEN et Iuz The Evil

Il a accompli le rêve de tous les joueurs de petites limites en s'imposant sur un des plus beaux tournois de la semaine : revivez la victoire de DOCTOR GREEN sur le Main Event grâce à notre replayer.

MainEvent

La belle histoire de la semaine est signée DOCTOR GREEN et c'est sur le plus beau de nos tournois hebdomadaires qu'elle s'est déroulée. Plutôt habitué des micro-stakes, notre vainqueur a remporté en avril dernier un ticket à 150 € sur nos Expresso Series à 6 €. Mais plutôt que de tenter sa chance sur le festival, il a patiemment attendu son heure, avant de se lancer dans le grand bain du Main Event. Bien lui en a pris : il s'est imposé au sein d'un parterre de réguliers, remportant le pactole de 22 250 € au passage.

Arrivé en finale avec le quatrième plus gros tapis, notre héros de conte de fées moderne a parfaitement joué son va-tout grâce à un style de jeu atypique et rafraîchissant en ce début d'été. Il n'a pas laissé la moindre chance à Spin Hero, runner-up pour 13 850 €, et s'est également chargé du sort du troisième, WETRYTOWIN (9 850 €). Je ne vous en dis pas plus, je vous laisse vous installer sur votre chaise longue, armé d'une limonade, pour vous délecter des 116 mains d'une table finale qui vaut le détour, sur notre replayer avec cartes révélées.

Main Event du 17/18/19 juin
609 entrées (re-entries inclus) - Prizepool : 100 000 €

Classement complet du Main Event

MiniEvent

Mini Event : Iuz The Evil

Grand habitué des perfs' à 5 000 €, le régulier Iuz The Evil a battu son record en remportant le Mini Event pour 5 535 €, après avoir terrassé fabraise1 (3 652 €) en heads-up. Le champion avait déjà remporté une épreuve Winamax Circus en novembre (Event 50, 5 515 €) et terminé cinquième du Main Event... il y a moins d'un mois (5 150 €). La régularité, ça paye plutôt bien sur nos tables virtuelles.

2 438 entrées (re-entries inclus) - Prizepool : 32 913 €

Classement complet du Mini Event

Le Main Event sur Winamax
Le Mini Event sur Winamax

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
PonceP.
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 27 Avr 2017
Messages: 379

MessagePosté le: 15/06/2018 16:04   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Votre week-end sur Winamax

Les steppes de la Mongolie, les couloirs du Rio à Las Vegas, les pelouses des stades russes et des satellites pour Dublin : ce week-end, on s'occupe de votre décalage horaire.

Sunday Surprise Mongolie

Prenez un bon bol de spiritualité en découvrant les steppes sauvages de la Mongolie. Dimanche, rendez-vous à 20h30 sur le Sunday Surprise (10 €, faut-il le rappeler ?) pour faire le plein de dépaysement : le vainqueur du tournoi s'envolera avec l'invité(e) de son choix pour un séjour d'une semaine sur les terres de Gengis Khan. Une seule obligation : envoyez-nous une carte postale !

Coverage WSOP

Les championnats du monde continuent de déchaîner nos passions à Las Vegas. Le Team Winamax court encore après son premier bracelet de l'été aux World Series of Poker, et les deepruns s'enchaînent : Romain Lewis est passé à un cheveu du titre. L'excitation ne risque pas de retomber ce week-end, notamment à cause du prestigieux 50 000 $ Poker Players Championship : attendez-vous à un parterre de stars qui s'éclate en variantes. Nos reporters sur place gardent également un oeil sur la finale de l'énorme Marathon Event au casting de luxe : Martin Jacobson, Cate Hall et Bart Lybaert n'ont d'yeux que pour les 653 000 $ de la première place. On surveillera aussi Yorane Kérignard, dernier Frenchie en course sur le 3 000 $ 6-max, dans une position plutôt confortable avec le deuxième tapis à 20 joueurs restants. Double Stack, Mixed PLO, Seniors et Super Seniors Event sont également à l'affiche d'un reportage qui va encore nous emmener tard dans la nuit. Oubliez la Russie : la vraie Coupe du Monde se joue assis à une table à 8 000 km de la France.

Mini WSOP

De bien jolies choses vous attendent également du côté des Mini WSOP ce week-end : notre festival réplique des championnats du monde n'a pas à rougir de son programme. Les amateurs de variantes seront particulièrement à la fête avec l'Event 31 en Stud (15 €, vendredi 20 heures), l'Event 35 en PLO8 (15 €, samedi 20 heures) et surtout le Poker Players Championship à 500 € qui promet 20 000 € de dotation minimum et risque de réunir la crème de la crème des passionnés de notre jeu de cartes, dimanche à 20 heures. Les buy-ins sont peut-être réduits au 1/100e, mais le plaisir est le même.

Multiplex Poker Estelle Denis

Cette semaine, le plateau du Multiplex Poker enfile son maillot de supporter et déroule le tapis vert à une invitée aussi passionnée du ballon rond que de notre jeu de cartes. Estelle Denis nous fait l'honneur d'abandonner le petit écran en pleine coupe du monde, le temps de passer une soirée en votre compagnie sur Winamax TV. Rendez-vous exceptionnellement à partir de 20 heures pour ce savant mélange des plaisirs, avec en parallèle un Brésil - Suisse en direct, des WSOP qui continuent de battre leur plein et notre tournoi spécial Multiplex.

Rayane Mokhtar

Les grindeurs se suivent et se ressemblent sur le plateau de Top of the Pok : après le passage mémorable de Geoffrey "CaRd-JacKing", c'est au tour de son super pote Rayane "moktavarium" de jouer sa session en direct de Winamax TV. Il avait lui aussi brillé lors de la Top Shark 2017-2018, atteignant la sixième semaine de la compétition, et vous prouvera son talent au cours d'une soirée qui s'annonce aussi instructive que distrayante. Soyez au rendez-vous, c'est la dernière de la saison !

Sat WPO

Le Winamax Poker Open est de retour du 17 au 23 septembre 2018 à Dublin pour une nouvelle édition complètement barrée. Préparez comme il faut ce marathon de poker, de déconne et de bières, en vous qualifiant à moindre frais, histoire de vous laisser du budget pour payer la tournée. Tous les dimanches à 20h30, vous pouvez décrocher votre package à 1 300 €, comprenant les 550 € du buy-in et 750 € pour vos frais, en vous inscrivant à notre satellite à 10 € avec rebuys illimités. Et vous pourrez également bientôt vous envoler au City West en passant par nos Expresso Qualifiers à 6 €. Santé !

Expresso Mundo

Le Mondial, ce n'est pas qu'une affaire de types qui courent sur du gazon, c'est aussi l'occasion de retrouver vos émotions de supporter et de retomber en enfance en se rappelant les échanges dans la cour de récré des vignettes de vos joueurs préférés que vous aviez en double. Si vous vous sentez l'âme d'un collectionneur et qu'en plus vous adorez lancer un petit Expresso entre deux matches de foot, les Expresso Mundo sont faits pour vous ! Collectionnez les drapeaux des 32 équipes participant à la compétition et remportez jusqu'à 100 fois votre buy-in en suivant leurs résultats. Ne vous étonnez pas de vous enthousiasmer pour un Panama - Tunisie, tout est normal, vous êtes sur Winamax.

Blog João

Il faut savoir s'inspirer des meilleurs pour viser l'excellence. João Vieira a parfaitement compris ce principe et l'applique à la lettre dans son dernier billet sur le blog du Team Winamax. Bosser sans rechigner et toujours chercher à se dépasser sont les maîtres mots de sa méthode. Pour atteindre ses objectifs, João n'a pas peur de se comparer à une légende vivante du football, je vous laisse deviner laquelle...





Revivez un des temps forts de ces WSOP 2018 : le départ à la retraite (?) de la légende Doyle Brunson. Une vidéo exclusive réalisée par Tapis Volant, notre reporter sur place.



Bonne chance à tous et bon week-end sur Winamax !

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chhriis
Staff Winamax
Staff Winamax


Inscrit le: 03 Jan 2007
Messages: 37075

MessagePosté le: 12/06/2018 16:58   Sujet du message: Expresso Mundo : vous allez supporter le monde entier Répondre en citant Signaler un Abus

Expresso Mundo : vous allez supporter le monde entier



Jusqu'au 28 juin, vous allez aimer les Expresso X2. Sortez-en vainqueur, collectionnez les drapeaux des équipes de la Coupe du Monde, marquez des buts et encaissez les primes !

À l’occasion de la Coupe du Monde, Winamax vous propose à vous aussi de marquer des buts sur les Expresso et de remporter des primes de match, jusqu’à 100 fois votre buy-in !

Collectionnez les drapeaux des 32 pays participants à la compétition sur les Expresso x2 et marquez autant de buts que vos équipes sur chaque match de poule. Plus votre compteur de buts grossit et plus les primes seront alléchantes !


Comment ça marche ?

Jusqu'au 28 juin 2018, chaque fois que vous jouerez un Expresso avec le multiplicateur X2 (cagnotte minimum), un des 32 drapeaux Expresso Mundo sera tiré au sort pour cet Expresso (les probabilités d’apparition des drapeaux ne sont pas égales, retrouvez le détail de la distribution en bas de page).Vous remportez ce drapeau quand vous gagnez l’Expresso. Il s’ajoute automatiquement à votre collection.

À l’issue de chaque match du premier tour de la Coupe du Monde, les joueurs inscrivent un nombre de buts égal au nombre de buts marqués par l’équipe (ou les équipes) dont ils possèdent le drapeau. Les drapeaux des pays qui viennent de s’affronter sont alors retirés aux joueurs qui les possédaient.

Exemple : j’obtiens le drapeau de la Russie le 14 juin à 15h, le match d’ouverture Arabie Saoudite - Russie se joue le 14/06 à 17h et se termine par un match nul 3-3. Je marque 3 buts et mon drapeau russe est retiré de ma collection. Je peux tenter à nouveau de gagner le drapeau russe avant le prochain match de la Russie.

Il n’est pas possible de cumuler plusieurs fois le même drapeau mais il est possible de le collecter à nouveau à chaque fois que le pays en question termine un de ses matchs du premier tour.

À la fin du 1er tour de la compétition (le 28 juin à 23h59) les drapeaux restant en possession des joueurs leur rapportent un but si le pays est qualifié pour les 1/8 de finale.

En marquant des buts, vous passez des paliers qui vous rapporteront des primes cumulables de plus en plus grandes !


La dotation et les paliers



Les primes seront versées automatiquement, dès qu’un palier est atteint par le joueur. La prime maximum sera versée sous 48h.

Probabilité de tirage des drapeaux sur les Expresso x2

Au lancement d’un Expresso x 2, un tirage au sort se lance pour connaître le drapeau à remporter sur cet Expresso. Toutes les équipes ne se valant pas, certains drapeaux seront plus rares que d’autres.


Précisions :
  • Il faut posséder la carte à la fin du match pour marquer les buts de l’équipe. Les Expresso en cours à la fin du match ne sont pas comptabilisés.
  • Vous ne pouvez pas perdre un drapeau d’une équipe qui n’a pas encore joué de match.
  • Les Expresso Qualifiers ne sont pas éligibles à l’offre Expresso Mundo

_________________
Suivez Wam Poker sur Facebook et Twitter
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
PonceP.
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 27 Avr 2017
Messages: 379

MessagePosté le: 11/06/2018 12:56   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

MTT : les résultats du 10 juin

Dimanche, les centaines de milliers d'euros ont plu sans discontinuer : découvrez les résultats d'une soirée sans nuages.

Sunday Surprise

Souhaitons que PaN PaireDas dispose d'une boîte aux lettres aussi grande que le talent dont il a fait l'étalage pour remporter le gigantesque téléviseur de 189 cm et une victoire à 8 550 € sur le Sunday Surprise. En prenant le meilleur au sein des 6 783 inscriptions du plus surprenant de nos tournois hebdomadaires, le joueur a fait main basse sur un joli billet après un arrangement à trois joueurs et pourra organiser de belles soirées de supporter avec ses meilleurs potes devant son écran géant. C-uN-70-40.. (3e, 6 602 €) et blacksaliami (runner-up, 7 767 €) ont également négocié une jolie somme pour se payer les bières. Un exploit salué par le spécialiste du Sunday Surprise himself, monsieur RYVER.MAX, sur Twitter.





SUNDAY SURPRISE 10 € - 6 783 inscriptions (dont 1 444 re-entries) - Prizepool 61 047 €
Vainqueur : PaN PaireDas : 8 550 € (après deal)

Soirée pétillante pour tartaruga1 et YoungFanta

tartaruga1

Les réguliers de nos tournois haute-limite s'en sont mis plein les poches hier soir.

Du côté du HighRoller, le champion Winamax Series tartaruga1 s'est offert les 13 522 € de la victoire et le luxe d'être le plus gros gagnant de ce dimanche. LeMambaBlanc termine runner-up pour 8 761 €. 

Sur le Battle Royale, c'est le jeune mais talentueux YoungFanta qui s'est imposé pour 6 035 € et 5 765 € de primes en se débarrassant du tout aussi dangeureux Swunhiire en heads-up (3 834 € et 2 160 € de bounties).

Sur l'Xtrem, c'est Massimoo25 qui s'est gavé en empochant 7 630 € pour sa première place au nez et à la barbe de ses poursuivants BrosssBank (runner-up, 4 775 €) et le Wameur Le_Secateur (3 464 €). 

L'Xtase est quant à lui tombé dans l'escarcelle de -CryptoNIT- (3 750 € et 2 177 € de primes), après une victoire sans concesssion ni arrangement face à Gonorreias (2 319 € et 1 237 € de primes).

HIGHROLLER 300 € - 190 inscriptions (dont 42 re-entries) - Prizepool 53 200 €
Vainqueur : tartaruga1 : 13 522 €

Fanta

BATTLE ROYALE 200 € - 275 inscriptions (dont 59 re-entries) - Prizepool 50 600 €
Vainqueur : YoungFanta : 6 035 € et 5 765 € de bounties

XTREM 100 € - 371 inscriptions (dont 95 re-entries) - Prizepool 33 390 €
Vainqueur : Massimoo25 : 7 630 €

Kryptonite

XTASE 100 € - 372 inscriptions (dont 63 re-entries) - Prizepool 33 480 €
Vainqueur : -CryptoNIT- : 3 750 € et 2 177 € de bounties

Jolis gains également pour les champions des moyennes limites : zamal9.7.4 a remporté 5 475 € sur le Top 50, LattAirHeure a frissonné de plaisir en s'imposant sur l'After Work pour 4 426 € et Bitconnit a bataillé pendant des heures sur la Fièvre et obtenu 7 862 € pour se récompenser.

TOP 50 50 € - 550 inscriptions (dont 88 re-entries) - Prizepool 25 000 €
Vainqueur : zamal9.7.4 : 5 475 €

La Terreur

AFTER WORK 20 € - 1 234 inscriptions (dont 217 re-entries) - Prizepool 22 212 €
Vainqueur : LattAirHeure : 4 426 €

LA FIEVRE 10 € - 5 044 inscriptions (dont 1 143 re-entries) - Prizepool 45 396 €
Vainqueur : Bitconnit : 7 862 €

Tous les tournois Winamax

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 951

MessagePosté le: 08/06/2018 16:07   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Votre week-end sur Winamax

La finale de Romain Lewis aux WSOP est évidemment au cœur d'un week-end qui marque aussi le lancement des qualifs pour le WPO et un Kool Shen Show featuring Pascal Obispo.

Préparez-vous à vivre en (très) grand le plus gros événement sportif de cette année. Ce dimanche, le Sunday Surprise (20h30, 10 €) offrira à son vainqueur un téléviseur 4K Ultra HD d'une taille de... 189 centimètres ! On a beau dire que ce n'est pas la taille qui compte, on parit que celui qui le recevra dans son salon vibrera encore plus au moment où résonnera la Marseillaise. Et si, par une quelconque hérésie, la Coupe du Monde et le football en général vous laissent indifférent, vous trouverez un objet de choix pour regarder vos films et/ou jouer à vos jeux préférés. Dans le pire des cas, il paraît que c'est aussi un formidable porte-manteau.

Julien Martini a ouvert le bal en Omaha Hi Lo. William Reymond a transformé l'essai sur le Online Event. Romain Lewis peut-il apporter la troisième pierre à l'édifice français dès ce vendredi ? Ce sera tout l'enjeu de ce formidable week-end de WSOP qui se profile. Pour son premier tournoi de l'été, le Bordelais est en finale de l'Event #13 à 1 500 $, avec un tapis de 26 blindes le plaçant en quatrième position parmi les six finalistes. Cinq joueurs séparent donc notre Pro du bracelet et des 315 346 $ à la gagne. Notre reporter Tapis_Volant sera sur place à partir de 22 heures (heure française), pour capter le moindre lancer de jetons et intercepter la moindre réaction. Et dire que, pendant ce temps, Pierre CalamusaAdrián MateosGaëlle Baumann et Ivan Deyra joueront le Day 2 de l'épreuve de 6-max à 1 500 $. On vous conseille fortement de garder au chaud le lien de notre reportage : il va se passer beaucoup de belles choses ce week-end à Vegas !

Autre moyen de vibrer comme si vous étiez au Rio : jouer les Mini WSOP depuis chez vous ! Du vendredi au dimanche, notre déclinaison à l'échelle 1/100e des World Series of Poker vous propose de vous la donner aussi bien en 8-Game, avec notamment un Championship à 100 € particulièrement relevé, qu'en Hold'em, avec un tournoi à 50 € qui promet. Ce week-end marquera aussi le lancement des deux Giants à 3 €, avec leurs trois Day 1, en Hold'em comme en PLO. La course au bracelet promet d'être sportive.

Après Malik Bentalha, Michel Denisot et Ramzy Bedia, Kool Shen continue de faire venir du beau monde sur le plateau du Multiplex Poker. Ce dimanche, c'est Pascal Obispo qui sera l'invité exceptionnel du Kool Shen Show, de 21 heures à 22 heures, le temps de soixantes minutes qui seront forcément trop courtes. De sa carrière musicale prolifique et variée à ses nombreux engagements caritatifs en passant par sa passion pour le football ou son nouveau rôle de coach dans The Voice, il y aurait largement de quoi faire plus d'une émission ! À ne surtout pas manquer.

Dernière ligne droite pour Sylvain Loosli dans son Challenge FLOOOSLI. Après trois premières jours à batailler en FLOOOP sur les basses et moyennes limites, le Toulonnais attaque les choses sérieuses entre vendredi et samedi, et vous attend sur les tables aux antes 50 et 250 €. À la clé, pour ceux qui parviendront à devancer notre Pro au classement, 1 000 € à se partager par jour ! C'est le moment de voir triple.

Vous le savez si vous êtes un fidèle de notre site ou si vous passez votre temps à rafraîchir notre formidable application Winamax Live à la recherche de la moindre miette d'information (non, personne ne fait ça ?) : le Winamax Poker Open sera de retour à l'hôtel City West de Dublin du 17 au 23 septembre 2018 ! Parce qu'il n'est jamais trop tôt pour bien faire, nous ouvrons la campagne de qualifications dès ce dimanche, avec le premier d'une longue série de satellites à 10 €, garantissant un package d'une valeur de 1 300 € : 550 € pour jouer le Main Event et 750 € pour les divers frais. Grosse nouveauté cette année, à la manière du SISMIX, trois Day 1 seront au programme du 19 au 21 - contre deux les années précédentes - pour faire du tounoi le plus fun de l'année la plus grosse teuf de l'année !

Le très gros potentiel pédagogique du duo Ivan Deyra / Adrien Delmas s'est confirmé cette semaine. Dans la deuxième partie de la review d'un XTASE joué par ValueMerguez, les deux compères du Team Winamax continuent d'analyser en profondeur chaque main clé, de la bulle à la constitution de la table finale, confrontant leurs opinions le temps d'une Masterclass de 37 minutes encore une fois très enrichissante. Du pain béni.

Le long de sa jeune carrière, Romain Lewis a joué de nombreuses mains, dont certaines qu'il vaudrait mieux ne pas montrer dans les écoles de poker. Pour son dernier blog en date, rLewis en a sélectionné trois, tirées du temps où il n'était pas encore professionnel. Une plongée cocasse dans les premières années à table de notre Pro, alors qu'il s'apprête à disputer la finale la plus importante de sa vie.


Ne maintenons pas un semblant de suspense inutile : Dans la Tête d'un Pro au PSC Prague, c'est terminé. Mais, même lorsqu'on connaît la fin, ce huitième et dernière épisode mettant en scène Pierre Calamusa, long de plus de 50 minutes, se déguste comme un grand cru. Avec en plus, une ultime main qui n'a pas fini de faire parler.


Bonne chance à tous et bon week-end sur Winamax !

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
PonceP.
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 27 Avr 2017
Messages: 379

MessagePosté le: 04/06/2018 14:29   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

MTT : les résultats du 3 juin

Du Las Vegas, en veux-tu, en voilà, un Adrien Delmas à deux doigts de l'exploit et plus de 500 000 € distribués sur nos tables : ce dimanche soir avait des allures de championnat du monde.

SUNDAY SURPRISE

Comme chaque semaine, le Sunday Surprise envoyait sa dose de rêve : de reve de bracelet, plus précisément, puisque le vainqueur de la semaine a remporté un aller-retour à Las Vegas pour disputer deux épreuves des World Series of Poker, à l'oeil. C'est peu après trois heures du matin et un arrangement en heads-up que ALEYNA2014 a décroché son précieux sésame vers la Mecque du poker. Il aura 9 450 € d'argent de poche pour s'assurer un séjour confortable, tandis qu'Anna Risberg s'est contenté des 7 723 € négociés pour sa seconde place. Le régulier fruitonGIVRE (vainqueur entre autres de l'Event 42 des Series de septembre 2017 pour 42 000 €) a pris la troisième place et 5 087 €.

SUNDAY SURPRISE 10 € - 6 632 inscriptions (dont 1 436 re-entries) - Prizepool 59 688 €
Vainqueur : ALEYNA2014 : 9 450 € (après deal)

Adrien Delmas à un poil de moustache du back-to-back

MINI WSOP

Déjà vainqueur lors de la première édition du High Roller des Mini WSOP pour 49 447 €, Adrien "Ragnarok235" Delmas a frôlé l'exploit en s'inclinant en heads-up du même tournoi dimanche soir. C'est le top-reg Jesuisallin1, déjà titré sur le Grand Tournament en novrembre dernier pour 41 296 €, qui est venu gâcher la fête. Il a décroché la timbale de 39 757 € au nez et surtout à la barbe de notre Top Shark qui s'est contenté de 25 032 € pour sa deuxième place. tucoo91 complète ce podium de sharks et empoche 18 774 €.

L'épreuve 8 était la toute première en 2 to 7. C'est SlickChick qui a été sacré (1 574 €) sur la variante chère à Alex Luneau, après un deal avec Rital9zeroo (1 454 €). Sylvain Loosli en a profité pour se mettre en jambe avant les "vrais" WSOP : il termine sixième pour 347 €. Enfin, sur l'Event 10, c'est Semiih9510 qui s'est imposé pour 2 399 €, devant l'innocent NO_VICES (1 630 €).

Adrien Delmas

MINI WSOP HIGHROLLER 1 000 € - 155 inscriptions (dont 30 re-entries) - Prizepool 147 250 €
Vainqueur : Jesuisallin1 : 39 757 €

MINI WSOP Event 8 Deuce to Seven 25 € - 351 inscriptions (dont 40 re-entries) - Prizepool 7 897 €
Vainqueur : SlickChick : 1 574 € (après deal)

MINI WSOP Event 10 NLHE 3 € - 5 032 inscriptions (dont 1 210 re-entries) - Prizepool 13 586 €
Vainqueur : Semiih9510 : 2 399 €

Le dernier sat' pour le Main a fait le plein et deux nouveaux heureux

WSOP SAT

C'était l'ultime chance de décrocher directement son ticket pour le Main Event des WSOP, et vous avez été nombreux à répondre à l'appel : MANIAMAAA et Pousse Pouss sont donc les deux derniers qualifiés sur notre satellite à 500 € du dimanche soir, et pourront arborer fièrement leur logo au W rouge sur le plus beau tournoi de la planète. En tout, 53 inscriptions ont été recensées sur le sat' et c'est Allez bisous qui a fait la cruelle bulle du package, remportant tout de même 2 500 € pour se consoler. Sylvain Loosli termine également dans les déçus récompensés : il finit septième pour 410 €. Il faudra donc désormais espérer tomber sur le jackpot sur nos Expresso Qualifier pour décrocher le package, ils tourneront encore jusqu'au milieu / fin de la semaine.

Satellite Main Event WSOP - 500 € - 53 inscriptions (dont 9 re-entries) - Prizepool 24 910 €
Vainqueur : MANIAMAAA et Pousse Pouss : packages WSOP ME Vegas 2018 10 250 €

Les autres grands gagnants de la soirée :

Ratata

Bien d'autres prédateurs s'en sont mis plein les poches au cours de ce joli dimanche soir. Sur nos tournois hautes-limites, raatatatata a pris la couronne du HighRoller et 10 536 € après un deal avec laiskiainenn (9 907 €). Thrillerium s'est quant à lui imposé sur un Battle Royale au succès toujours étincelant (300 inscrits) pour un total de 13 955 €, après s'être débarrassé de Meliane13 en heads-up (4 100 € et 1 426 € de bounties). Enfin, SoCloseCall (7 384 €) et SevenBet (3 917 € + 3 659 € de bounties) se sont respectivement imposés sur l'Xtrem et l'Xtase.

HIGHROLLER 300 € - 172 inscriptions (dont 37 re-entries) - Prizepool 48 160 €
Vainqueur : raatatatata : 10 536 €(après deal)

BATTLE ROYALE 200 € - 300 inscriptions (dont 52 re-entries) - Prizepool 55 200 €
Vainqueur : Thrillerium : 6 501 € et 7 454 € de bounties

SoClose

XTREM 100 € - 357 inscriptions (dont 82 re-entries) - Prizepool 32 130 €
Vainqueur : SoCloseCall : 7 384 €

XTASE 100 € - 393 inscriptions (dont 83 re-entries) - Prizepool 35 370 €
Vainqueur : SevenBet : 3 917 € et 3 659 € de bounties

Du côté des moyennes limites, Homme-tronc n'a pas joué avec ses pieds pour s'emparer des 5 723 € de la victoire sur le Top 50. Xisale666 s'est de son côté illustré sur l'After Work, mamen, pour 4 669 €. Enfin, ChriStyle, c'est de la bombe baby, et ça rapporte 7 343 € sur la Fièvre.

Femme tronc

TOP 50 50 € - 582 inscriptions (dont 117 re-entries) - Prizepool 26 190 €
Vainqueur : Homme-tronc : 5 723 €

AFTER WORK 20 € - 1 306 inscriptions (dont 271 re-entries) - Prizepool 23 508 €
Vainqueur : Xisale666 : 4 669 €

LA FIEVRE 10 € - 4 718 inscriptions (dont 1 090 re-entries) - Prizepool 42 462 €
Vainqueur : ChriStyIe : 7 343 €

Tous les tournois Winamax

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
PonceP.
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 27 Avr 2017
Messages: 379

MessagePosté le: 01/06/2018 17:25   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Séminaire : le boost annuel du Team Winamax

À l'heure où le Team Winamax s'agrandit pour accueillir des joueurs Espagnols, Italiens et Portugais, maintenir la cohésion du groupe n'a jamais été aussi important. Le séminaire annuel de l'équipe fut l'occasion de la tester !

Séminaire : le boost annuel du Team Winamax

Monte Carlo, samedi 28 avril, 22 heures.

Ayant emprunté une porte dérobée du Sporting donnant sur une terrasse secrète, Guillaume Diaz profite de la brise nocturne et d’une vue panoramique imprenable sur la Principauté, illuminée de mille feux visibles aussi loin que les yeux peuvent voir. Quelques minutes plus tôt, à l’intérieur d’une Salle des Etoiles bouillonnant depuis des heures des cris de ses coéquipiers et amis, le gallinacé du Team Winamax a pris les derniers jetons de son compatriote Adbullatif Attia, à la faveur d’une paire de 6 restant en tête contre Roi-2. Après trois longues et intenses journées au cours desquelles il a joué le meilleur poker de sa carrière (et bénéficié d’un run proprement insolent - autre condition nécessaire pour deep run un tournoi), Guillaume n’a plus qu’un seul adversaire à battre pour remporter l’EPT National monégasque : l’ultime opposant d’une partie en ayant rassemblé plus de 1 500. De loin le plus gros field de la semaine, sur l’un des plus gros festivals de poker de l’année.

A la fois fiévreux mais focus, excité mais composé, Guillaume n’est potentiellement plus qu’à quelques minutes et quelques coups de cartes du plus beau moment de sa carrière au sein du Team Winamax, une carrière entamée il y a plus de quatre ans. A ses côtés se tient un homme qui, tout comme Guillaume, travaille sans relâche toute au long de l’année pour pouvoir vivre pour ce genre de moments si rares, si précieux, ces instants qui définissent la carrière d’un joueur. Lui, justement, n’est pas un joueur de poker, mais son background, sa personnalité et son engagement tout au long des huit dernières années ont fait de lui une présence constante et indispensable dans la vie de l’équipe de joueurs de poker la plus en vue d’Europe. Lui, c’est le coach. Le manager. L'intendant. Le soutien moral. L’homme à tout faire de l’ombre qui sait se montrer tour à tour rassurant, reposant, ou galvanisant selon les situations. Tout au long du tournoi, le dialogue permanent entre les deux hommes à gagné en importance à mesure que la partie se rapprochait de sa conclusion.

Et pour sa dernière conversation du tournoi avec Guillaume Diaz avant l’ultime bataille, au cours d’une brève pause accordée aux deux joueurs avant le mano a mano final, le coach du Team Winamax ne dévie pas de sa méthode. Présent sans être insistant, disponible sans être envahissant, le coach pose des questions, et surtout : il écoute. Son but n’est pas d’offrir à volatile38 des conseils dont il n’a de toute façon pas besoin, mais plutôt de garder « son » joueur concentré à 100% sur la partie en cours, de structurer sa pensée afin qu’il aborde dans les meilleures conditions ce moment que les 1 500 joueurs du tournoi avaient dans un coin de la tête au moment de payer leur inscription trois jours plus tôt. Avec plus de cent blindes en sa possession, contre seulement trente chez Federico Petruzzelli, Guillaume possède une avance au moment d’entamer le heads-up. Mais le coach, acteur et témoin de tant de retournements de situation lors de sa carrière tennistique, reste dans son rôle. Hors de question, donc, de célébrer trop tôt. « Attention, prévient t-il : ce n’est pas fini. Il reste encore un match à gagner. » 

Une demi-heure plus tard, l’affaire est bel et bien pliée. Stéphane Matheu peut enfin exulter, et c’est avec un sourire monégasque - forcément - qu’il rejoint les supporters de Guillaume pour des photos souvenir, smileys grandeur nature qui se propageront à toute vitesse sur les réseaux sociaux. En compagnie de ses joueurs, Stéphane extériorise et savoure le résultat. Intérieurement, discrètement, probablement qu’il savoure aussi le chemin parcouru pour arriver à ce résultat.

Le Team met du tigre dans son moteur

Séminaire 2018

« Le résultat est moins important que la préparation. Meilleure est la préparation du joueur, meilleure sera sa capacité à encaisser une mauvaise période. Les bad runs sont inhérents au poker : le joueur ne peut rien faire d’autre que de travailler, courber l’échine, et tenir bon afin que lorsqu’arrivera le moment où la variance sera de son côté, il sera prêt à jouer son meilleur poker, et gagner. »

En s’exprimant ainsi, le coach aurait très bien pu être en train de résumer les dernières années vécues par Guillaume Diaz : un mélange de patience et de travail la tête dans le guidon sur une longue période, culminant soudain avec une indélébile victoire à Monte Carlo. De fait, ces propos ont été tenus trois jours avant le sacre de volatile38. Autour d’un café pris au restaurant du Sporting, Stéphane tentait de digérer et tirer un bilan du séminaire qu’il organise chaque année pour le Team : la neuvième édition de ce rassemblement annuel s’était achevée près de Nice à la veille du coup d’envoi de l’EPT Monte Carlo. Il ne le réalisait pas encore, mais ce week-end de mise au vert, devenu au fil des ans une tradition indéboulonnable, allait une fois de plus porter chance à l’équipe. Le triomphe de Guillaume sur le Rocher (auquel il faut ajouter de belles finales pour Joao Vieira et Mustapha Kanit) s’inscrit en effet dans la lignée des finales de Pierre Calamusa et Davidi Kitai sur le Main Event de l’EPT Monte Carlo en 2016 puis 2017, pour ne citer que les exemples les plus récents. Ces perfs’ avaient elles aussi été signées au lendemain du séminaire.
 

Séminaire 2018


Sans écarter le rôle de la variance sus-citée - un bon joueur de poker n’oublie jamais son importance - il est indéniable que ce rendez-vous annuel, seul moment de l’année où le Team est amené à se retrouver au grand complet et en privé en dehors de l’agitation des casinos du monde entier, est désormais un moment attendu au tournant par les membres de l’équipe : une pause, une respiration, un temps mort au milieu du grind quasi quotidien qui forme la vie d’un joueur de poker professionnel. Les objectifs premiers du séminaire vont au delà d'une simple réunion de joueurs de poker discutant de poker : « Le séminaire, ce n’est pas a priori l’endroit où les joueurs du Team vont progresser au poker, explique ainsi le coach. En revanche, c’est un terrain idéal pour apprendre à se connaître, créer de la cohésion, et aussi apprendre à se parler, à fonctionner en tant que groupe. »

Des buts n’ayant jamais eu autant d’importance au terme d’une saison où le Team Winamax a subi plus de bouleversements en un an qu’au cours des neufs précédentes années de son existence, mettant le coach en face de nouveaux challenges d’une ampleur inédite.

Le défi de l'internationalisation

Séminaire 2018

Faisons les comptes : au cours des douze derniers mois, le Team Winamax a perdu deux joueurs (Alexandre Luneau, parti tester ses talents dans le domaine de l’intelligence artificielle, et Aladin Reskallah, arrivé au terme de son contrat Top Shark), tout en gagnant dans le même temps… sept nouveaux membres. Un record ! Mieux encore : parmi ces sept arrivants, outre le nouveau Top Shark Adrien Delmas et les Wunderkinds Ivan Deyra et Romain Lewis, recrutés au lendemain du SISMIX 2017, on retrouve quatre joueurs dont le Français n’est pas la première langue, conséquence des projets de la marque Winamax de se transformer en un vrai poids lourd sur le marché européen des jeux en ligne, en Espagne, au Portugal et en Italie.

Croissance à la fois sur la forme, mais aussi sur le fond, donc. Avec, en filigrane, une problématique plus subtile, déjà en partie vécue au moment du recrutement d’Alexonmoon en 2015 : là où un Davidi Kitai, un Guillaume Diaz ou une Gaëlle Baumann ont au fil des années construit leur palmarès live, leur notoriété et donc leur légitimité dans le poker en tant que membres du Team Winamax, des entrants tel que Mustapha Kanit et Adrian Mateos ont, malgré leur jeunesse, déjà remporté une quantité incroyable de titres, et donc vécu l’équivalent d'une carrière entière, avant de rejoindre Winamax. « Le collectif n’a jamais été aussi riche, estime Stéphane. Les personnalités sont très différentes, et tout le monde a quelque chose à apporter. Il y a désormais une vraie polyphonie au sein du Team, et donc une nouvelle dynamique. »
Séminaire 2018

Plus beau, plus gros : c’est un véritable Team Winamax « 2.0 » qui a pris forme sous nos yeux cette année, avec tous les avantages que cela comporte, mais aussi des risques. Depuis sa naissance en 2007, l'équipe s'est toujours démarquée par sa cohésion : loin de représenter un simple amas d'individualités se croisant à peine lors des tournois, le Team vit en collectif les phases successives de son histoire, les grands moments comme les moins bonnes périodes. Cette alchimie délicate, unique dans le monde du poker professionnel, allait-elle survivre au virage de l'internationalisation ?

La question de la langue avait été réglée bien avant la tenue du séminaire. Depuis octobre 2017, c’est désormais en Anglais (et avec bien des accents différents !) que le Team Winamax échange en groupe, que ce soit en ligne ou IRL. Ceci alors qu’il ne s’agit de la langue natale d’aucun de ses membres… et que, forcément, tout le monde ne connaît pas le Harraps sur le bout des doigts. Mais dans l’organisation de Stéphane, le pragmatisme domine : la cohésion du groupe demandait ce sacrifice, quitte à ce que certaines private jokes se retrouvent lost in translation. Les nouveaux venus n’auront d’ailleurs pas été insensibles aux efforts des anciens en ce sens, avec un Joao Vieira témoignant en fin de séminaire sa gratitude envers les anciens, les "francophones". Le passage à l’anglais aura permis à Joao, Leo, Mustapha et Adrian de se sentir plus vite et mieux accueillis au sein du groupe : c’était ça aussi, le but.

Dépense, debriefs, déconne : les fondamentaux sont conservés

Séminaire 2018


La joie enfantine de Kool Shen, large banane affichée sur le visage dès qu'il a le ballon au pied - ce mec aime VRAIMENT jouer au foot. Les gémissements de Joao Vieira au moment de se livrer à la séance de « déchauffement » post exercices cardio : « C’est pour ça que j’arrêté la compète ! ». La cascade de fous rires tout au long de la séance de yoga - la souplesse n’est pas le fort de tout le monde, n’est-ce pas Davidi Kitai ? Les parties de « Loup Garou » s’étirant jusqu’aux heures les plus tendres de la nuit. La gestion de bankroll calamiteuse de Pierre Calamusa en matière de paris sportifs - Pierrot, pourquoi tu as fait tapis sur Gasquet ? Les conseils barbecue de ValueMerguez - ne jamais, jamais piquer sa saucisse préférée durant la cuisson ! La musique de « Benny Hill » qui trottait dans les têtes en regardant chaque membre du Team tenter un par un des lancers « pas très francs » avec le ballon de basket. La chambre bon enfant non-stop de Mustapha Kanit - tout le monde en prend pour son grade, les coéquipiers comme le coach. Les menaces de bizutage envers le nouveau Top Shark - Adrien Delmas va t-il devoir raser sa barbe ? Le désert de matches Tinder à Sofia-Antipolis - LeVietF0u en a fait les frais tout au long du week end. Les abdos de Leo Margets - « Elle en a plus que l’intégralité du Team réunis », dixit Ivan Deyra. L’invité de luxe Paul-Henri Mathieu pour la matinée tennis - ce n'est pas tous les jours qu'on peut taper la balle avec un ancien numéro 12 au classement ATP. Les parties de padel enfiévrées. Les repas du soir, tablées de vingt personnes fourbues mais heureuses.
 

Séminaire 2018


Pour ce neuvième séminaire, Stéphane Matheu n’a pas changé une formule qui a fait ses preuves : les quatre journées bookées à la désormais familière académie de tennis Mouratoglou (Sofia-Antipolis) ont vu s’enchaîner activités sportives variés et débats et conférences à huis-clos. Avec un dénominateur commun entre toutes ces séquences : une atmosphère permanente de franche rigolade, comme vous avez le constater sur le fendard montage vidéo du week-end signé Harper. A ce petit jeu, l’apport des nouveaux fut indéniable. Car c’est officiel : Mustapha Kanit est le nouveau clown du Team Winamax. Aussi actif à la table de poker qu'à celle du dîner, Mustacchione ne loupe pas un spot de « chambrage ». A Stéphane, en découvrant l’environnement luxueux de l’académie, ses palmiers, ses installations ultra-modernes et son ciel bleu : « Coach, je dois dire que tu t’es surpassé. Je ne m’attendais pas à ça de ta part ! » A Adrian Mateos, au terme d’une review marathon d'un tournoi à 1 000$ disputé par l’Espagnol sur le .com : « Ha, mais en fait tu as fini deuxième de ce tournoi ? On est là en train de discuter depuis des heures d’un MTT que tu n’as pas gagné. Tu aurais pu le dire plus tôt : on aurait été faire un padel. »
 

Séminaire 2018


Blague à part, Mustapha aura été le premier à reconnaître l’immense valeur de cette véritable Master Class interactive proposée par Amadi_17 : « Ce qu’Adrian nous a offert, il pourrait le facturer 2 000 € de l’heure… par personne ! » Je me suis toujours dit qu’un grand joueur de poker se repère bien plus rapidement en l'écoutant parler du jeu plutôt qu’en l’observant à table. Bilan après quelque cinq heures à l’entendre détailler ses raisonnements pas à pas, répondre avec des arguments précis et clairs (et à la vitesse d'une mitraillette) aux questions et remarques du Team ? La maquinà n’a pas volé son surnom. Pas que qui que ce soit n’en sera surpris… En outre, écouter le Team se livrer à ce post mortem, telle une équipe de chirurgiens après une opération, m’a permis de constater la rapidité avec laquelle évolue constamment la stratégie. Sur chaque coup de poker, on ne discute plus de comment jouer en fonction de ses cartes, mais de comment jouer en fonction de toutes les combinaisons de cartes qu’on représente. Construction et équilibre de ranges sont désormais un élément obligatoire de toute réflexion. Le poker de haut niveau n’a jamais été aussi compliqué… Et cela ne risque pas de s’arrêter.

On aura aussi eu l’occasion de le découvrir avec bonheur : Adrian Mateos Diaz est aussi un champion raquette de tennis en main. Son coup droit typiquement espagnol (cet angle du poignet, madre de dios !) fit de lui le seul capable d'être à peu près crédible lors des balles échangées avec Paul-Henri Mathieu. Mustapha Kanit, de son côté, est tombé amoureux du padel, cette version miniature du tennis, ô combien fun et ultra-vitaminée. Côté portugais, on aura découvert un Joao Vieira très, très bavard, omniprésent lors des discussions stratégiques comme dans les échanges plus légers du soir. Sportive accomplie s’entraînant tous les jours, Leo Margets a plongé avec bonheur et une bonne humeur communicative dans toutes les activités proposées. « Je n’imagine pas dissocier la performance de la dépense physique », dit-elle. La voilà servie !

Paul-Henri Mathieu : souffrance et résilience

Séminaire 2018


« C'est Davidi qui a insisté pour que l'on fasse revenir un sportif de haut niveau. La conférence de Scud [Nicolas Escudé] en 2015 lui avait fait forte impression. » C’est une autre tradition du séminaire : chaque année, des intervenants extérieurs. Psychiatres, experts en langage corporel, coaches sportifs : tous sont des spécialistes dans des domaines bien spécifiques, et tous ont des choses à dire susceptibles de passionner un joueur de poker désireux d’aller chercher un edge supplémentaire. Cette année, Stéphane avait envie d’aborder le thème de la résilience. C’est l'un des sujets (et hashtags !) favoris du coach, et qui de mieux pour en parler que Paul-Henri Mathieu ? Des blessures aux triomphes, des doutes au come-back, la carrière du tennisman fut une longue et belle démonstration de résistance face à l’adversité.

Se relever après un coup dur, revenir au sommet après avoir été mis KO : préparés avec Pier Gauthier, coach mental de longue date auprès de plusieurs joueur du Tema, et lui aussi ancien tennisman au plus haut niveau, les échanges du Team avec PHM lors du séminaire mériteraient un article à part entière. Le strasbourgeois a embarqué un auditoire captivé pour un tour de montagnes russes émotionnel, depuis son entrée dans la prestigieuse académie de Nick Bollettieri à l’âge de 15 ans jusqu’à l’une des rencontres les plus extraordinaires de l’histoire du tennis à Roland Garros en 2012. Sa ténacité (et un coup droit phénoménal) lui ont permis, en vrac, de remporter le French Open chez les Juniors (2000), de devenir le dernier joueur à battre Pete Sampras avant sa retraite (2002), de remporter la même année ses premiers titres ATP à Moscou et Lyon, de donner du fil à retordre à Rafael Nadal lors d’un légendaire troisième tour à Paris en 2006, ou encore de disputer une finale de Coup Davis.
Séminaire 2018

Mais qu'il fut lourd, le prix à payer pour atteindre ces sommets ! Des genoux capricieux dès l’âge de 16 ans ont fait passer Paul-Henri sur le billard à deux fois reprises, l’éloignant des courts à une période si cruciale pour un futur professionnel. D’autres blessures suivront, d’autres come-backs aussi, PHM se relevant encore et encore après chaque coup dur. Jusqu’à ce jour de novembre 2010 : alors dans le top 30 mondial, Paul-Henri se réveille avec le genou enflé au matin d'un match en Suisse. Le diagnostic tombe : son arthrose va nécessiter une opération très, très lourde. « On m’a annoncé qu’on allait me fracturer le tibia et le péroné afin de redresser ma jambe. Combien de temps j’allais rester immobilisé : six mois, deux ans ? J’ai vu plusieurs chirurgiens, aucun ne me disait la même chose. Soudain, je n’avais plus aucune idée de mon futur. Je ne savais pas si j’allais pouvoir rejouer au tennis un jour. »

La suite de l’histoire, une phase de rééducation aussi longue que douloureuse, sera racontée via un documentaire poignant visionné en compagnie de son héros. Les images d’un PHM souffrant le martyr en silence et insistant pour revenir sur le court et taper la belle depuis son fauteuil roulant n'auront laissé personne insensible. Comment rester de marbre face à une telle démonstration de tenacité ? Car après avoir douté, Paul-Henri est bel et bien revenu au plus haut niveau, signant l'un des come-backs les plus extraordinaires de l'histoire du tennis, culminant en 2012 avec une épique victoire au troisième tour contre John Isner sur le Central de Roland (18-16 au cinquième set !)

Forcément, le Team aura énormément de questions à poser au champion après un tel récit. Parmi les choses à retenir : le rôle crucial joué par les proches. « Il faut être entouré de gens positifs. » Et surtout : il faut accepter que les choses ne vont pas toujours comme on le souhaite : « Il est inutile de rejeter la faute sur les autres. On doit jouer de notre mieux avec les cartes qu’on nous distribue », dira PHM avec une métaphore toute trouvée.

"Ce genre de conférence apporte une grosse valeur ajoutée", dira Stéphane au terme du séminaire. "Le courage, la motivation et la force de PHM sont un modèle. Et le contact a été bon des deux côtés. Tout le monde en sort grandi !"

Vivement la prochaine !

Séminaire 2018


Au moment de se réunir une dernière fois pour faire le bilan du week-end, ils furent plusieurs au sein du Team à poser la question : « Pourquoi on ne fait pas ça plus souvent ? » Avec un groupe comptant désormais seize joueurs, il était inévitable que certaines discussions stratégiques tournent parfois à la cacophonie, chacun défendant avec ardeur son opinion. Mais tout le monde s'est accordé sur une évidence : ils font du bien, ces rassemblements.

« Globalement, j'ai trouvé que le séminaire a gagné en sérieux, mais avec toujours autant de situations cocasses », dira Stéphane après coup. En 2014, en guise de cadeau pour un Davidi Kitai ayant enchaîné une victoire sur le SISMIX puis un bracelet aux World Series of Poker, le coach du Team Winamax avait emmené ses joueurs sur un sentier de randonnée du Mont Charleston, à cent kilomètres de Las Vegas. « Je leur avais promis un concert privé en cas de perf’ », explique, hilare, ce féru de guitare. « Jusqu’au bout, Davidi a cru que je le trollais. Mais une fois sur place, j'ai sorti ma guitare et je leur ai fait trois chansons de Cabrel ! »

Au retour de ce séminaire 2018, le Team Winamax a enclenché le mode Turbo, enchaînant trois finales et une victoire à Monaco, avant de célébrer une nouvelle consécration pour Adrian Mateos Diaz au SISMIX, lors de sa première visite à Marrakech. Les WSOP débutent cette semaine : quelles nouvelles surprises nous réservent nos pros, et l’homme qui les drive depuis huit ans ? Réponse au cours des cinquante prochaines nuits : nous serons bien entendu sur place pour tout vous raconter !

Benjo

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Surveiller les réponses de ce sujet 1, 2, 3 ... 325, 326, 327  Suivante
Aller à la page :
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index des Forums -> Les News du Poker

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
visit counter